pub


*En Bas de page, améliorez la sécurité routière avec le groupe Michelin.

lundi 19 octobre 2020

Empreintes de fées carbones numériques, automates, data center et obsolescence programmée

 


Saviez-vous que le CO2 peut être transformé en cailloux, tel un troll à l'haleine de phoque s'exposant par mégarde au soleil?

 Alors, comment faire de ces pierres, plusieurs coups ricochant tels de bienveillantes ondes synergétiques, dansant gracieusement sur un plan d'eau véritablement durable?

En tout premier lieu, il faut produire de l'énergie pour produire le dit CO2.

Donc nos déchets, véritable Tesseract pour notre économie et à transporter au maximum sur les eaux, à destination d'incinérateurs récupérant intégralement le CO2 pour le transformer en carburants propres, E-fuel, E-diesel, méthane, méthanol et hydrogène, additionnés à la production de chaleur et d'électricité.


Et si d'aventure il n'y avait pas de débouchés locaux pour cette chaleur ne devenant fatale que de nom, elle peut être elle aussi transformé en électricité, grâce aux moteurs du pasteur Stirling, écossais de son état, ou encore, elle pourrait produire du froid industriel.

Selon l'Ademe, l'équivalent de 52,9 TWh sous forme de chaleur industrielle, seraient ainsi inutilisés chaque année, c'est juste à peu près 10% de l'électricité nucléaire consommée par notre pays...

Bien-sûr, le raisonnement s'applique aussi à la cogénération de la biomasse.

Voila donc une précieuse électricité propre, qu'il ne faut absolument pas gaspiller, or, un data center consomme l'équivalent d'une ville de 30000 à 50000 habitants, mais l'immersion de caissons par Microsoft dans de l'eau de mer, toujours en Ecosse, prouve la viabilité d'un procédé permettant d'économiser jusqu'à 95% de cette fringale énergivore...


On peut donc imaginer des zones éoliennes maritimes accueillant des data center en prise directe, ce qui change tout au coût d'une électricité non raccordée au continent, constituant ainsi de futures cités D'YS, vengeant les Océanides des outrages que leur font subir les fossiles d'un Tartare faucheur d'esprits libres, mais ma conviction est que les plans d'eau douce ont aussi leur rôle à jouer, ne serait-ce que par sécurité.

Merveilleux élément source de toute vie avec son frère carbone, lieu favoris des baignades des fées, si magnifiquement peintes par l'artiste anglais Henry Fuseli, mais qui peut être aussi source de grands chaos, quand son trop plein déborde de petits ruisseaux, pour devenir furieux rouleaux emportant tout sur leurs passages.

Alors, gare aux débordements annoncés de la crue centennale, il est urgent d'aménager de sécuritaires parcours d'eau, alimentant des bases de loisirs nautiques, où les serveurs barboteraient tels des monstres gentils, que l'on aurait apprivoisé dans une multitude de petits Loch Ness et pour une fois n'étant pas coutume, digérant un appétissant Gloubi-boulga planiste, car doté d'une forte rentabilité!

Magie d'une économie circulaire composée de myriades de fées virevoltant dans d'énergétiques rondes salvatrices pour notre environnement... 

Cerise sur les caissons pressurisés à l'azote les équipements électroniques vivent plus longtemps et  pied de nez à l'obsolescence programmée, dont s'émeut à juste titre, un Sénat en quête de solutions pérennes.


Ce qui ne passe certainement pas par un ruineux nucléaire producteur de déchets plurimillénaires, vu que l'électrolyse de la précieuse eau est trois à quatre fois plus cher que le procédé par gazéification du bois, à moins de faire baisser drastiquement le prix de l'électricité, ce qui est à mon avis possible grâce aux turbines Sunrotors à CO2 supercritique de General Electric et Engie s'y colle aussi...

Autre manière de valoriser le CO2, la chaleur serait stockée grâce à des sels fondus pour moins cher que des batteries et capable d'alimenter une ville de 100000 habitants grâce au 33 MW de puissance de la turbine, qui produirait une électricité 2,5 fois moins cher!

A coup sûr, un objet magique forgé par les nains, comme eux seuls savent le faire au sein de Nidavellir, lieu tirant son énergie d'une étoile en fusion, où furent fabriqués Mjöllnir et Stormbreaker...


Orgueil malheureux d'élus et hauts fonctionnaires inadaptés organisant comme d'habitude la ruine de la Maison France en pleurnichant sur le rachat de la filiale GE, au lieu de le lui demander de produire sur place des sunrotors... Ne comprennent tragiquement rien à la stratégie de l'entreprise, qui revend ses turbines nucléaires, preuve qu'elle n'y croit plus, tout en fermant ses activités gaz, car en tant qu'inventeur et donc d'initiée, elle sait très bien que les marchés indiens et chinois ultra dépendants au charbon, la moins chère des matières premières, vont se ruer sur sa solution!

En tout domaine, être bien informé est la clé du succès.

Une électricité moins cher, c'est pouvoir produire des robots et des imprimantes 3D moins chers, qui à leur tour produiront moins cher, cercle vertueux de la fée bleue...

Et, je suis bien certain, que le bois des arbres à planter partout en France, ainsi que nos déchets exportés vers des pays qui n'en veulent plus, sont d'excellents compétiteurs face au charbon!


Encore une grosse bouffée d'orgueil que de produire à 90 euros du MWh avec un éolien intermittent, quand le bois et les déchets pourraient produire entre 70 et 100 divisés par 2,5, soit entre 35 et 40 euros du MWh en local, contre un nucléaire à l'énergie centralisée donné à 32 sur la base de ses vieilles centrales, avec un plus de 33% sur la facture, prix du transport et un EPR donné à plus de 110...

Il faut bien comprendre qu'un EPR trop cher, ce sont des turbines mortes avant même d'être procréer et ce que ce choix délétère nous engagerait jusqu'au XIIe siècle, alors que les réacteurs à fusion froide vont débarquer dès 2035, alimentés par l'hélium-3 lunaire que SpaceX ne va pas manquer de ramener sur Terre...


Dernier point, il faut d'urgence interdire les autoplay des sites internet, consommation inutile de data et d'électricité, pour le plus souvent une info non demandée...

Dépêchez-vous, Titania, déesse protectrice de la nature, s'est querellée avec son mari Obéron, roi des fées, qui meurent par milliers telles des abeilles intoxiquées par des ânes bâtardés, raison de cette furieuse colère devenant cris de guerre, toujours et encore, les insidieux poisons venus du Tartare et leurs céans félons protecteurs, fielleux coupables responsables...

Puck, singeant les faunes de la grande forêt du Pélion où le sage Chiron pleure sur la bêtise des hommes, a couru en informer Heimdall, qui s'est aussitôt mis à souffler dans Gjallarhorn, rassemblant berserkir et valkyries aux portes de Vigrid, car les peuples de Midgard courent un grand péril...


EFFI

INDICES

PUB!

Boosterblog.com : Echange de clics !

On the Road

Conseils de conduite gratuits et personnalisés !
Rejoignez une communauté de plus de 10 000 conducteurs actifs


Et si votre manière d'agir au volant avait le pouvoir de changer la route ?

Par l'intermédiaire d'un boitier connecté à votre smartphone et installé au sein de votre véhicule, bénéficiez sur votre smartphone d'indicateurs liés à votre comportement de conduite, calculés selon la météo et selon les types d'infrastructures routières (ville, voie rapide, etc).
Devenir meilleur conducteur tout en contribuant à rendre les routes plus sûres

À PROPOS

Better Driving Community est une initiative du Groupe Michelin pour construire une mobilité routière plus sûre grâce aux données de conduite. Parce que le nombre d'accidents sur la route reste trop élevé, nous croyons qu'il est temps de mettre les données au service des conducteurs.

Développer des analyses pertinentes pour mieux comprendre les comportements de conduite. Proposer des enseignements utiles pour tous les acteurs de la mobilité. Nous sommes convaincus que dans les données se trouvent les clés pour améliorer les comportements, les infrastructures routières et les technologies des véhicules : pour tous ensemble, rendre les routes plus sûres !
Coach de conduite appli mobile
Je m'inscris gratuitement
un boitier connecté offert pour mesurer précisément votre façon de conduire
Je commande mon boîtier offert
Suivez vos progrès et gagnez des récompenses
J'installe mon boîtier et je suis mon progrès !
Une initiative
une initiative soutenue par michelin !

FOREX