pub


*En Bas de page, améliorez la sécurité routière avec le groupe Michelin.

jeudi 30 avril 2020

Crise du COD-19: Mort du pétrole, chute du Dollar et fin du gendarme mondial

«Nous entrons dans une nouvelle guerre froide qui pourrait marquer notre sortie de l’histoire»

Par ce titre racoleur, l'auteur, paré de tous ses titres de noblesse républicaine, l'autorisant à s'exprimer dans les médias au service du pouvoir, cherche à affoler une ménagère, déjà forte anxieuse par la faute du coronavirus.

Non, ce n'est pas une nouvelle Guerre Froide, car nous n'avons jamais cesser d'être en guerre, pire, depuis la chute du Mur de Berlin, les menaces se sont démultipliées de façon diffuses tel des virus!

Nous ne devons plus faire face à un dinosaure dépassé par la technologie de l'Occident, mais à une multitude d'agents infectieux infiltrés au plus haut niveau de l'Etat!

Des littéraires mystiques amoureux de la bible et de Michel Strogoff, aux spartakistes affairistes écroulant les frontières et diluant les nations, pour mettre en oeuvre leur grand plan eurasiatique destiné à sabrer le leader ship d'une Amérique qu'ils haïssent tous, tronc commun qui les rassemble sur les routes de l'effroi du Belt and Road totalitaire chinois.

C'est en fait, mondialistes VS altermondialistes, dans les deux cas cela mène au futur triomphe de Pékin, régnant en maître absolu sur le bloc Eurasie, le fantasme d'Hitler et de Napoléon!

Et contrairement à ce qu'affirme Marion Maréchal, ce n'est pas une excellente analyse, car ce n'est pas une analyse du tout!

En effet, la complexité des phrases destinées à impressionner les esprits crédules, n'informent en rien sur la nouvelle réalité...

Qui dit "Guerre Froide", dit Amérique et Otan, or, l'US Navy n'est financé qu'au prix d'un déficit monstrueux payé par le contribuable américain, grâce à la valeur que confère au Dollar, l'obligation d'acheter du pétrole dans cette devise!

 L'écroulement du pétrole et la crise économique post-COD-19, font que l'Amérique ne pourra plus être le gendarme du Monde et il va s'en suivre une explosion de tous les types de menaces!

 Nous n'avons plus de grand frère protecteur, aussi imparfait soit-il et nous sommes très loin d'être parfaits nous aussi!

Donc, il serait bon que Marion Maréchal abandonne sa quête mystico-biblique, les gaulois se sont détournés de l'Eglise importée d'Orient il y a déjà 200 ans, tout simplement parce qu'elle ne correspond pas à leur inspiration!

Nous ne sommes pas des orientaux et nous ne voulons pas nous acoquiner à un chef de gang qui s'associe sur les vitraux d'une église militaire, à un assassin de masse tel Staline!

La Chine n'est qu'un parasite qui se nourrit sur notre dos, fermez tous les robinets et vous allez voir toute la fragilité de l'ogre aux pieds d'argile!

Son allié russe, dont la survie économique ne dépend que des pétrodollars venant d'un Occident qu'il méprise lui aussi, n'est qu'un autre parasite!

Toute la géopolitique actuelle ne s'articule qu'autour du pétrole et elle est vieille d'un siècle!

1,5 millions de poilus sont morts dans les tranchées pour permettre aux anglais d'exploiter les puits du Moyen-Orient, par la faute d'une république scélérate, composée d'incapables criminels incompétents, qui n'ont jamais compris qu'ils n'étaient que les jouets de Londres dans sa guerre d'intérêts contre Berlin!

Pris en sandwiche, le Kaiser à commis l'irréparable, en renvoyant Lénine dans ses quartiers, la suite, tout le monde connait...

Tout ça pour une très belle alsacienne que lui XIV avait volé aux allemands...

Pour pacifier la planète il faut mettre fin au règne du pétrole qui finance les armes et les intégristes, détruire définitivement les robinets des pétrodollars qui les alimentent!

Pour nous donner les moyens financiers de pouvoir contrôler nos frontières et de sécuriser notre société, il nous faut produire notre énergie et ne plus faire de business pour imprimer des CFA, vendre des Airbus et des EPR à des pays qui nous infiltrent dans le but de nous submerger un jour!

En orange les pays membres de la BAII (dont le notre)
Nous avons tout ce qu'il faut à disposition!
Solaire thermique, énergie bois, réseaux froid/chaleur, chaleur fatale, moteurs Stirling et puits canadiens pour les bâtiments, films photovoltaïques sans silicium ni terres rares, posés sur des marquises installées sur les grands parkings, complétés par de la petite hydraulique pour des véhicules d'entreprises et des transports publics 100% électriques, biogaz pour les véhicules familiaux, éthanol, méthanol (à base du CO2 des incinérateurs) et isobutène pour les motos et les véhicules sportifs, biodiesel pour la plaisance et betteraves à sucre pour l'aérien!

Le fret sur des trains et des péniches électriques, 30% de télétravailleurs dans les services (moins 25% de déplacements professionnels), recyclage à 100% des pneus pour en faire 100% de pneus, huiles moteurs au ricin, tracteurs de pistes obligatoires sur les aéroports pour supprimer la surconsommation dû aux roulages des avions et peintures aux algues!

Il nous reste la grande hydraulique et la géothermie pour les besoins de l'industrie lourde!

C'est un plan massif de relance de notre économie, une fois notre indépendance énergétique acquise, nous pouvons produire tout l'indispensable dans un marché protégé qui se moque des prix d'une concurrence internationale qui ne sera plus importée et suppression des cargos au fioul lourd!

Alléluia ma soeur, les pistes de ski sont sauvées et leurs intermittents avec!

Tout existe déjà, avec des techniques matures, ne manque que la production de masse pour réduire les coûts et la volonté politique des les imposer!

Si vous aviez moins le nez dans votre abrutissement idéologique mortifère, vous seriez au courant...

Certes nous allons vendre moins d'Airbus, mais on s'en fout, ce ne sera plus un objet de chantage pour nous forcer à ouvrir en grand nos frontières, le chiffre d'affaire de l'automobile et de l'aéronautique réunis est inférieur (1,2 %) à celui du textile (1,7% du PIB), très largement importé, tandis que nos dépenses énergétiques elles aussi importées, dépassent les 50 milliards annuels!

A l'heure où le gouvernement propose un microscopique plan à 20 millions d'euros pour faire du vélo, voila ce que vous devriez proposer plutôt que de vous rouler dans la fange avec le pire du pire que la planète puisse porter!

Allié de l'Iran, de la Corée du nord, du Venezuela et de Cuba!

C'est de ce Monde-là dont vous voulez que votre enfant hérite?

Il ne s'agit en aucun cas du choix d'une majorité de gaulois!

mardi 28 avril 2020

Crise du COD-19: Airbus est mort, Air France aussi... Vive Air Concorde!

[Covid-19] La lettre intégrale du patron d’Airbus, Guillaume Faury, qui alerte sur la survie du groupe


France is back!
"Airbus", traduisez par "transport de masse"!

Echec de l'A380, déjà beaucoup trop gros à l'époque, avec un coup de développement de 10 milliards d'euros...

Aujourd'hui, ce sont les avions de 200 places, distanciation sociale oblige, à devenir trop gros à leur tour!

Que reste t-il?

Des supersoniques de 50 places, tel le projet Boomjet, permettant de grands sièges bien séparés par des élements en aluminium transparent, voir rabattables!

Pourquoi en aluminium?

Intérieur du Boom Jet
Parce que l'entreprise canadienne A3 Surface, vient d'avoir la bonne idée de rendre ce matériau biocide et vu que les avions sont fait avec!

Est-ce que ça vous branche de décoller pour Big Apple dans un jet supersonique à la verrière transparente?

Alors, test pré-embarquement  et visas de parcours santé obligatoires!

Vu la taille de l'avion, pas plus gros qu'une navette spatiale, on peut même y coller un parachute, juste au cas ou...

En raison du bang, le phoenix, symbole de la renaissance de l'Occident, sera réservé aux destinations survolant de grandes étendues d'eau ou désert de sable et de glace.

 Cela laisse quand même, pas mal de choix, dont le premier est l'Amérique, ça surf bien sur les courants porteurs (j'allais pas écrire "tombe" pour un avion), j'aime bien l'Amérique...

L'Union Européenne étant morte avec Airbus, ou l'inverse, il est temps de récupérer ses billes (les nôtres) et de sauver le soldat Blagnac, pour le faire débarquer sur les plages de Manhattan!

Et si il n'y a pas de plages à Manhattan, on appellera Hidalgo, sa pelle et ses sots et elle en fera!

A coeur vaillant, rien d'impossible, surtout que c'est facile à faire un Concorde...

Avro Vulcan
Un tube en aluminium et des réacteurs qui datent de... 1952!

Date du premier vol du bombardier stratégique Avro Vulcan, qui en gros, devait faire la taille d'un demi-Concorde!

Du coup, serait-il pas impossible de doubler l'autonomie?

Et Paf, on atterrit à Vancouver, ou à Panama, escale pour Sydney...

Cerise sur le rotor, le pétrole, il y en a plus rien valoir du tout... En plus que ça aide, je crois bien que c'est définitif!

Au passage, on reprend Bombardier, et on produit des demis au Quebec, où les acadiens ne manqueront pas de dire que Napoléon n'était qu'un gros con, ce que je valide.

Alors bien-sur le co2, pas grave, on plantera des arbres, ça compensera et on fera du méthanol avec, autant d'essence en moins!


Avec sept milliards, normalement, on devrait s'en sortir, plutôt que de jouer les abbé Pierre de l'aéronautique, en prolongeant l'agonie à coups de rustines, de salariés et d'entreprises qui vont disparaître!

Des longs courriers de 50 places, cela fait quand même beaucoup plus de personnels navigants et au sol, par passager!

De plus, ce serait beaucoup plus rentable que le modèle actuel, vu que ce sont les classes affaires et premières qui sont concernées!



Après le super rapide, le super lent, mais la croisière s'amuse!

Décliner le Stratobus de Thales en mini paquebot des airs, où bien-sûr, la distanciation sociale serait totalement respectée avec Jacuzzi en prime.

Bon, Paris/New York en 3 jours, c'est pas pire que 3 mois de confinement...

Prévoir des ateliers, photo, écriture, cuisine, yoga, etc...


Autre source de rebond mode saut de puce pour le constructeur toulousain, ce bon vieux taxi automatisé et décentralisateur de mégalopoles qu'il va falloir oublier!

Et oui, distanciation sociale oblige!

Enfin, les planeurs lourds transportant du fret, les plans existent depuis la seconde guerre mondiale...

lundi 27 avril 2020

Ocean Clausum: l'Europe et l'Amérique signent l'Alliance Transatlantique

Philip Reeker: «Face à la Chine, nous allons nous unir»


Par ce signe, nous vaincrons!
Trump vient de sortir la connerie du siècle avec son eau de javel, il va le payer très cher électoralement et il le sait...

Par ailleurs, l'Amérique à gros problème, elle a trop de pétrole et beaucoup trop de dettes sur ce secteur qui risque de faire sauter la banque, d'autant plus que la valeur du Dollar est directement liée aux montant mondiaux de pétrole traité...

"La dette totale des producteurs américains de pétrole de schiste est estimée à plus de 200 milliards de dollars. Elle ne sera jamais remboursée. Ce carnage pourrait bien entraîner l’effondrement du système bancaire"

S'y rajoute une politique vraiment pas écolo-friendly, où pines d'huîtres et moules farcies, se vengent, mangent et la coque du Mayflower entame son chant du crépuscule, engloutissant le taureau aux attributs trop lourdement lestés pour pouvoir flotter.

Par un heureux hasard, il coule cul à pic sur le trésor des Nibelungen, où se trouve en son sommet, un Arkenstone fort aiguisé, le tout arrivé au beau milieu de l'Atlantique par la faute d'un Fafnir, qui, s'ennuyant de trop du fond de son Bas-Rhin, a décidé de suivre les baleines en emportant son bas de laine...

Proréactif, ni une, ni deux, Donald toujours sous sa forme de taureau, se colle l'anneau de pouvoir dans le nez et ambitionne, tel Zeus, de séduire la belle Europa...

Fafnir, assagit par des siècles de solitude et s'étant trouvé un nouveau copain, décide de son coté de lui donner un coup de main, déployant pour se faire, ses ailes protectrices des deux cotés de l'Océan,  surmonté d'un Donald, ravi pour le coup, de s'être enfin débarrassé de ses hémorroïdes qui le faisaient si souffrir au point d'en dire moult bêtises et Pâques de Cambrai, là où sonne le glas des cloches pour les lapins...

Ce n'est donc plus "America First", mais bel et bien, Occident First qu'il faudra dire à partir d'ici et maintenant, soit, ici céans!

Et bien que de sombres Nazgûl souhaitent l'écroulement de l'Amérique, très mauvaise chose face aux forces de l'axe sino-russes aux ambitions hégémoniques tramées depuis le Mordor, l'heure et bien à l'entraide et à l'Alliance, destinées à nous propulser sur le Bifröst!

Accessoirement, c'est aussi la planche de surf de Port-Salut, Qui peut sauver la tête Donald...

Donc:
L'Europe peut absorber l'excédent de WTI et de gaz de schiste américain, tout en mettant en place les carburants de substitutions, il nous faudra 5 à 10 ans en fonction de la croissance pour renouveler les parcs automobiles.

A terme, il n'y aura plus que le kérosène et la part de l'essence pour touristes à être importés sous forme de Brut.

Ce qui laisse le temps à l'Amérique de se retourner pour démarrer l'expansion spatiale qui sera financé par l'exploitation de l'hélium-3 lunaire, une énergie 10 fois moins cher que l'EPR.

Bien-sûr, à travers Arianespace, nous devons être partenaire de l'Amérique dans cette grande aventure!

Mettons en place une règle pour équiper les forces armées des pays de l'Otan au prorata du PIB de chaque pays par des industries se trouvant dans chaque pays, ce qui devient aussi la règle participative au financement, après exclusion de la Turquie et reconnaissance des kurdes qui ont été lâchement abandonné!

Ensuite, croisons les flux financiers, impôt de bourse commun aligné sur le plus bas qui est américain.

Cotation des sociétés américaines en dollars et euros sur le continent européen et idem pour les sociétés européennes sur le sol américain.

L'Amérique nous vend son pétrole, nous restons ouvert de notre coté jusqu'à la fermeture de Wall Street!

Obligation pour toute société de se faire coter au-delà d'un seuil du chiffre d'affaire!

Conséquence, démultiplication des sociétés cotées et des échanges, création d'emplois directs et indirects, juste retour des choses, si je peux acheter le bien ou le service, je dois pouvoir acheter l'action et le dérivé dans ma monnaie et sur mon Marché!

Facilité l'introduction des entreprises avec des règles communes, élargir le champ des investisseurs institutionnels à toute société ayant l'assise financière suffisante pour jouer ce rôle, au prorata des levées de fonds, afin de faire baisser les coûts de cotation.

Démultiplication des échanges immatériels, avec un plasma qui crée beaucoup plus de richesses qu'il n'en consomme.

Nuls besoins d'inutiles palabres, qu'un seul pays de l'UE chevauche Sleipnir et tous les autres suivront!

Car comme le dit si bien le vieil adage viking, mieux vaut un seul cheval à huit pattes, que des légions de moutons à trois pattes...

www.wallpaperflare.com/gray-mjolnir-movies-thor-hammer-thor-2-the-dark-world-fire-wallpaper

Créons l'Alliance transatlantique, inspiré de la Ligue hanséatique, un Ocean Clausum bien plus géant qu'une antique Mare Nostrum, pavillons, avions, navires équipages et assureurs devront avoir leur sièges sociaux et être produits à 100% d'un des deux cotés.

Des ratios de 1/3 à 2/3 pour les personnels naviguant, ainsi que pour les parts de marché des entreprises de ces 2 secteurs et alignement sur la meilleure fiscalité en fonction de la destination, avec un impôt pour les entreprises concernées, qui soit à géométrie variable pays par pays.

Ce qui ne nous empêche nullement de créer notre Crypto-Franc et notre bourse, en rajoutant des échanges aux échanges avec nos alliés de la zone Pacifique!

Notre panthéon tronc commun, notre plus grande richesse et notre plus grande force!

Nul doute que les éclairs de Mjöllnir se nourrissent de l'hélium-3 des étoiles!

dimanche 26 avril 2020

Baroin Président et l'Etat d'esprit de Palloy pour faire les lois

Coronavirus: autour de François Baroin, LR réfléchit à l’après


Enluminure parisienne; le maître d'ouvrage fait visiter à Charles VI, son chambellan La Personne et la Cour, la fin du chantier de la Bastille.

Il y a une chose qui me frappe, hyper visible à notre époque grâce aux médias et aux réseaux sociaux, à l'heure où la vieille garde de cancrelats parasites qui se gave de nos impôts, nous dit de travailler plus, c'est que les pays où l'on travaille le plus, sont aussi les plus pauvres, avec les travailleurs les plus pauvres, qui sont bien souvent de jeunes enfants, parce que ce sont sont aussi les pays les plus peuplés!

Prenons le cas du Pakistan, 200 millions d'habitants qui en seront 400 en 2050, où abrutissement par le travail et religion, tiennent en laisse une populace qui se soumet à la volonté de son Dieu que décodent pour elle, les interfaces religieuses!

Voila ce que veulent nous faire les Baroin, Retailleau et consorts, tous semblables au félon Macron, qui n'a jamais été de France et qui nous le prouve chaque jour davantage, en essayant de sauver son UE marche-pied pour la mener sur les routes de la soie, chemins de notre perdition aboutissant à la dictature du nouvel ordre mondial chinois, où le Yuan anéantira (selon leurs plans planifiés) ce vil mécréant de Dollar qui finance l'US Navy protectrice de notre Occident!

Travaillez plus, vous gueulerez moins, faites des veaux, vous aurez des allocs et les vaches laitières toucheront leur PAC subventionnée pour envoyer leurs nouveaux nées à l'abattoir, nourris aux OGM  brûlant l'Amazonie et voyageant sur des cargos au fioul lourd!

Les mêmes qui signent ces accords vont nous dire que ce n'est plus possible, qu'il faut absolument sauver la planète...

Effectivement, le lait mielleux, fielleux, bien tourné dans des phrases mensongères, c'est bon pour les veaux qui y croient et ça emballe bien la laitière avide des potins nourrissant son baratin!

Cynique, cruel, perfide, mensonger, esclavagiste, voleur et assassin, voila des mots qui décrivent très bien notre système actuel!

Pensez-vous que ceux qui se gavent avec, dotés en plus du grand pouvoir de se dédoubler, tellement ils ont de fonctions rémunérées et cumulées, vont vraiment changer quoi que ce soit?

Baroin où l’art de cumuler les fonctions

• Avocat-conseil auprès du cabinet Szpiner Toby Ayela Semerdjian

Là, je crée cinq emplois, juste en appliquant l'interdiction de cumuls, en exigeant des élus qu'ils exercent à plein temps le mandat pour lequel il était volontairement candidat!
Scoop, le placeur du placebo Dati, refaites sur toutes les hautes coutures, sera candidat à la prochaine présidentielle, malgré son soi-disant renoncement à la politique...

Et oui, menteur, menteur...

Connaissez-vous l'état d'esprit de Palloy, ce franc-maçon, qui a la Révolution, transmuta, non pas le plomb, mais les pierres de la Bastille, en Or sonnant et trébuchant!

Depuis lui, le BTP à bien compris tout l'intérêt des marchés publics, en commençant par Haussmann, premier appel d'air à l'immigration vers 1850...

Pendant ce temps, la com républicaine amuse les esprits engourdis du petit peuple, La Bastille, cette horreur insupportable, vite, un 14 juillet, une Marseillaise, un défilé filmé par la télé, amusons la galerie pour célébrer la destruction d'une prison de luxe, qui accueillait en son sein en tout et pour tout au moment de sa "glorieuse" prise,  juste sept pensionnaires!

Je trouve cet exemple excellent pour démontrer et démonter toute la duperie de ceux qui nous administrent depuis bien trop longtemps déjà!

Des sénateurs romains obèses, dégoulinant de la sueur des autres, voila résumé le fonctionnement de cette république de l'infâme qui considère la Nation comme esclave et chair à canon!

Alors bien-sûr, travaillez plus et priez Dieu, le Paradis sera votre récompense pour votre dévotion et servitude dans cette vie de merde et surtout faites beaucoup d'enfants, il y a des bouteilles de lait à vendre, trop même, on surproduit, le pétrole est à 20 dollars le baril, mais curieusement, les prix ne baissent pas dans la grande distribution...

Il faut produire de la valeur-ajouté pour augmenter le panier de chacun, las, les esclavagistes ne savent pas faire cela, les esclaves étant presque gratuit, surtout quand leurs consommations sont financées par la solidarité nationale, nos Thénardier sont beaucoup trop habitués à leurs sales pratiques, pour ne serait-ce qu'imaginer qu'un autre Monde puisse exister!

Déjà leur moyen de sélection, lecteurs assidus de la Princesse de Clèves, parce que leurs prétendus intellos leur on dit qu'il fallait lire ça pour être intelligent, ils cautionnent un BAC à 1,5 milliards d'euros par an, tout en se plaignant de payer trop d'impôts, mais ils y rajoutent du latin et tout un tas d'universitaires, qui sont tout aussi utiles que les piteux surpayés et incompétents des énarchies!

En face de ceux du jour du seigneur et du repos hebdomadaire des juifs, il y a les militants du vendredi, les Martine Aubry et compagnie, qui, sous le fallacieux prétexte d'avancées sociales, ont créé un nouvel appel d'air pour l'immigration musulmane... Ce qui bien-sûr irrite gravement les anus des Peltier et Retailleau and Co, qui eux, ne voudraient laisser rentrer que des esclaves chrétiens, c'est plus facile à gérer et en plus, ça repeuple les bancs de l'Eglise, accumulant la poussière au prorata du nombre de fesses ne s'y posant tellement plus, que cette dernière finira forcément comme Bastille, dans les doigts des affreux Palloy...,

Donc, les 35h de Mme Aubry, étaient bien faisandées dès le départ, parce que nées d'une manip inavouée et parce que basées sur cinq jours travaillés, alors qu'il n'en aurait fallu que quatre!

D'entrée, les dés étaient pipés, car pour que la chose est un réel impact sur l'emploi, il faut 33h (8h15 par jour) ou 32, si il n'y a pas de consignes à transmettre, le tout sur quatre jour.

Crise du coronavirus + l'indispensable robotique & impression 3D, nous allons nous retrouver avec 40% de chômeurs!

L'Allemagne est déjà aux 28h hebdomadaires dans l'industrie, mais l'Allemagne fabrique des machines outils et des robots!

Alors certains vont me dire, ouais le Japon, pays le plus robotisé du Monde, égale le plein emploi avec 60h hebdomadaire et deux semaines de vacances par an...

Oui, sauf que les femmes ne travaillent pas et que c'est avec ces dernières que se fait le partage du temps de travail de la société japonaise!

commons.wikimedia.org/Hiroshige_Benzaiten_Shrine_at_Inokashira_in_Snow
Ce qu'il faut retenir du Japon, c'est l'ère Meiji, qui envoya tous les japonais à l'école et mis fin au système féodal.

Justement, nous le voyons immanquablement à travers la crise du COD-19, les hauts fonctionnaires de l'administration sont devenus les nouveaux vicomtes d'une république totalement sclérosée et corrompue, société à désadministrer massivement!

Renvoyer les parents à l'école, pour que l'un des deux puisse télétravailler à domicile et très vite supprimer les allocations familiales, les crèches et les maternelles, voila une réelle source d'économies, de productivité et de modernité, notamment grâce au développement des métiers de la blockchain!

J'irais même encore plus loin pour pendre les Peltier et Retailleau au poteau de leurs propres manigances perverses...

A plus de 100 milliards, coût sous estimé du chômage et à 108 milliards de coût pour l'absentéisme, je ne garde que deux jours fériés, Noël et jour de l'an, je supprime le surcoût dominical et limite les congés payés à 4000 euros nets par mois, tout en supprimant les comités d'entreprises, pour instaurer deux mois de congés payés avec des semaines de quatre jours travaillés, plus, l'alignement des rythmes scolaires.

Même emploi du temps pour les parents et les enfants, même vacances et des repos décalés pour les autres, 5 jours travaillés et 4 de repos, pour ceux qui n'ont pas d'enfants scolarisés, effectuant ainsi un turn-over permanent, conciliant relations familiales et économie fluide, tournant 7/7 et 24/24 en supprimant des embouteillages à 20 milliards d'euros par an!

Ce que veulent les escrocs; travailler plus, mais faire beaucoup de bébés, s'endetter, s'agglutiner aux matchs de foot pour finir de s'abrutir collectivement, faire mourir si possible le plus possible pour ne pas payer de retraites ni de lit pour l'hôpital, par contre, les allocs, c'est tout bon, comme Jacques, ça fait venir les masses en masse, surtout celles qui font beaucoup de bébés, et hop, boum de l'économie circulaire chez les sans-dents, on en revient au Pakistan!

Voila tout la misère intellectuelle de l'Etat d'esprit des lois actuelles!

Pas de panique, loin des charlatans affabulateurs du système à produire du système, il y a des solutions pour le plein emploi, ainsi que pour résorber les dettes, les deux se nourrissant l'un de l'autre...

jeudi 23 avril 2020

France, territoires et solutions de crise: valorisation de boues d’épuration en gaz vert


De Fréjus, les guides touristiques ne manquent jamais de rappeler sa position enviable sur la Côte d’Azur, sa plage réputée ou son port de plaisance. Ce qui nous intéresse dans cet article serait plutôt… sa station d’épuration, la STEP du Reyran, équipée d’une unité de production de gaz vert, à partir de la valorisation des boues d’épuration.
Éclairage en compagnie de Maurice Chabert, conseiller communautaire en charge de l’énergie et adjoint au maire de Saint Raphaël, commune qui jouxte Fréjus.


Pourquoi une unité de production de gaz vert sur notre territoire ?


Sur notre territoire tout est surdimensionné. Avec l’apport du tourisme, sur nos cinq communes, nous passons de 100 000 habitants à 300 000 au plus fort de la période estivale. Quant à l’autoroute A8 toute proche voit passer 10 000 voitures heures. Tout cela a des répercussions environnementales et nous tentons donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur lesquels nous avons une prise.
La station d’épuration du Reyran et sa valorisation des boues en gaz vert fait partie d’un PCAET (Plan climat-air-énergie territorial) ambitieux. Elle est aussi une réponse économique : un tel équipement doit pouvoir répondre à l’affluence estivale sans être un poids financier pour la communauté.

Sur cet équipement, les logiques environnementales et économiques sont donc compatibles.


Tout à fait, les 1500 T eq CO2 sont évités grâce au procédé de méthanisation, mais aussi par la réduction du nombre de rotations de camions. Pour ces derniers, en valorisant 30% des boues, ce sont ainsi 100 allers-retours par an qui ne sont plus nécessaires. Cela mène à une réduction des coûts de transport de l’ordre de 360 000 euros.

Cette réduction du volume a aussi un autre impact sur les coûts évités, puisque notre prime TGAP (taxe générale sur les activités polluantes) est réduite de 75 000 euros et que nous percevons par ailleurs 300 000 euros de prime de l’agence de l’eau.

Enfin, la valorisation énergétique des boues nous permet de générer 950 000 euros de recettes perçues au titre de l’injection dans nos réseaux du gaz vert ou biométhane ainsi produit.

Du côté des habitants, nous constatons une légère hausse de 0,10 cts/e par m3/an pour l’eau et l’assainissement dans le cadre d’un avenant concessif avec Veolia. Notre prix final reste en dessous de la moyenne du département. Du fait de tous les impacts positifs qu’il amène, la critique de cet équipement est donc difficile !

Sur les 7,3 millions d’euros d’investissement nécessaires à sa construction, 45% sont venus de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée. Nous avons aussi pu compter sur des aides de la Région (700 000 euros), de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (650 000 euros). Les 50% restants ont pris la forme d’un avenant concessif de la part de la Cavem au délégataire Veolia. L’amortissement est prévu à l’horizon 2025.

Ce type de projet pilote a-t-il également un impact socio-économique sur le territoire ?


Il s’agit en effet d’un catalyseur, autant au niveau de la gouvernance et des ambitions environnementales de l’agglomération que des initiatives privées. Au travers de notre PCAET, nous visons à augmenter notre indépendance énergétique et à développer l’économie circulaire sur notre territoire. Le biométhane produit couvre ainsi 30% de la consommation du secteur Fréjus/Saint-Raphaël en été et la consommation de 700 foyers en hiver. En parallèle, des initiatives voient le jour.
Nous venons ainsi d’inaugurer une Station publique d’avitaillement en BioGNV (1) à 5 km de la STEP du Reyran. C’est le projet d’un transporteur qui est en train de convertir sa flotte en Gaz Naturel Véhicule « Vert »  et fait figure de modèle pour d’autres entreprises.

Cette première réussite nous a permis aussi de développer rapidement notre projet de route du soleil, consistant à généraliser les petites stations de productions photovoltaïques dans l’agglomération.

Le projet de méthanisation est-il aujourd’hui abouti ou reste-t-il des voies d’optimisation ?


Les voies d’amélioration concernent avant tout notre capacité à ajouter sur le site un deuxième méthaniseur destiné au traitement à la valorisation des biodéchets locaux. Nous pourrions ainsi augmenter la production de gaz de 16% à partir des biodéchets triés à la source, tels que ceux issus de la restauration collective ou des invendus des grandes surfaces qui ne sont pas collectés par les associations caritatives.

Le gisement global est de 700 tonnes par an pour la restauration et de 1 700 tonnes pour les invendus. Nous sommes actuellement en phase d’étude de faisabilité économique.

Quels sont les grands enseignements que vous avez retenus d’un tel projet ?


En premier lieu, l’accueil positif des habitants et les sollicitations multiples des visites ou de prises de parole dans des conférences. La valorisation des boues intéresse beaucoup de collectivités territoriales.

Sur un plan réglementaire, il faut aussi préparer ce type de projet innovant avec soin. Nous bénéficions d’un service juridique compétent qui nous a permis de répondre à toutes les demandes.


Qu’est-ce que le BioGNV ?

Le BioGNV  est la forme « verte » du Gaz Naturel Véhicule ou GNV.  Plus simplement il s’agit du biométhane ou gaz vert destiné à un usage carburant et dont la qualité est identique au gaz utilisé pour nos usages quotidiens que ce soit pour les ménages, les entreprises ou les industriels. Produit ici sur le territoire de Fréjus à partir de la méthanisation de ses boues d’épuration, acheminé par les réseaux gaz vers des stations d’avitaillement dédiées, ce BioGNV se substitue aisément aux carburants conventionnels que sont l’essence ou le diesel au profit d’une mobilité plus durable. En effet les qualités environnementales du BioGNV lui permettent de disposer de la Vignette Crit’Air 1 quel que soit l’âge du véhicule. Par ailleurs, il produit 80%* à 85% de CO2 en moins par rapport au diesel selon différents études. L’IFPEN lui confère même un bilan carbone identique à celui d’un véhicule électrique. Comme le GNV, le BioGNV peut être distribué sous forme comprimé à 200 bars plutôt dédié aux véhicules routiers ou sous forme liquéfié pour les usages nécessitant une très grande autonomie. En février 2020, la capacité installée de production de biométhane française équivaut à la consommation de plus de 8700 bus roulant au BioGNV pendant 1 an.


—————————

Un article de notre partenaire

 


La version originale de cet article a été publiée sur Le Monde de l'Energie.

mardi 21 avril 2020

Crise du coronavirus: L'Etat français décrète l'indispensable relocalisation massive des industries indispensables!

Mode d'emploi de la relocalisation industrielle en France!


Le Temps nous est compté!

Nous allons vers une crise sociale majeure, démultipliant un chômage de masse est une pauvreté poussant les gens à la révolte, voir la révolution!

Il nous faut un remède de cheval face à tous les  Mélenchon opportunistes qui vont vouloir s'approprier le pouvoir...

La seule solution viable à mettre en place rapidement, c'est la relocalisation massive de toutes nos industries produisant des indispensables à notre quotidien, mais aussi les services (bancaires, comptables, juridiques, etc), tout en mettant place les élément de notre autosuffisance énergétique, plus une démultiplication de nos échanges immatériels pour avoir une balance des paiement en positif!

Oui, mais comment procéder?

Ce ne sont certes pas les énarques responsables du massacre actuel, sévissant dans les domaines sanitaires, économiques et sociaux, qui vont trouver des solutions, vu qu'ils ne sont que payés pour faire leurs petites carrières, qui consistent le plus souvent à détruire et à endetter notre économie avec de la mégastructure inutile à crédits, en commençant par les comités Théodule!

Tout d'abord, lister tout ce qui nous est indispensable!

C'est le cas d'une brosse-à-dents, produit exclusivement consommé par des êtres humains, détail important pour affiner nos choix économique.

La brosse est faite de plastique, donc de pétrole à ne surtout pas importer, idem pour l'emballage!

Donc, isobutène à partir du recyclage des déchets verts, brevet de Global Bioénergie...

Un minimum de quatre industriels totalement indépendants les uns des autres et ayant un maximum de 30% de part de Marché au national, afin de maintenir la concurrence sans la tuer!

Ensuite, petites industries devant obligatoirement consommer de l'énergie bois pour leurs besoins, associer à d'autres industriels sur site, pour les cas ou les premières ne consommeraient pas toute l'énergie produite, ainsi que pour les cas de mutualisations des outils de productions énergétiques.

Le choix des sites d'installation est aussi déterminant, à la croisée des chemins, avec en priorité le fluvial et le rail, qui, tout électrique à terme, consommeront aussi une part de l'énergie produite localement.

Il faut donc assurer l'approvisionnement en bois de chauffe dans un rayon maximum de 50 km, ce qui veut dire replanter les haies des agriculteurs délimitant leurs parcelles (1 million de km de haies détruite par la PAC de l'UE), planter des arbres en haut des talus d'autoroutes (12000 km fois 2 voies), ainsi que des haies le long des voies ferrées (30000 km fois 2), tout en végétalisant nos villes avec des essences utiles, car rentables!

En effet, à Paris (pour l'exemple), Hidalgo ne parle que de créer des parcs avec l'argent du contribuable, alors qu'il existe quantité de trottoirs de 3 à 6m de large, qui pourraient accueillir des haies, dont les coupes annuelles augmenteraient les volumes de déchets verts au niveau local et régional.

Ce qui produirait du bois de chauffe, du biogaz et méthanol (CO2 des fumées d'usines) carburants à associer à de l'isobutène pour démarrer nos véhicules l'hiver...

Un échéancier pour ne pas créer d'effet rareté sur le produit.

Nous disons que tous les industriels qui produisent des brosses à dents, ont le droit d'en importer au prorata de leur production, pendant 2 ans!

Mais, chaque semestre, les importations devront diminuer de 25%, pour finir à zéro au bout de quatre semestres!

Ce qui laisse le temps de construire les sites et de former les personnels, même chose pour l'énergie et les matières premières productibles en France.

Avec une obligation de robotiser au maximum les productions.

Chrono BRM
Car, tic-tac, tic-tac, la réactivité à mettre en place un programme salvateur adapté aux conditions actuels, est juste obligatoire!

Tandis que les énarques continuent d'appliquer leurs réglementations délirantes, dans un pays en train d'étouffer par leur faute, nous devons absolument faire table rase de ces funestes dinosaures qui nous entraînent vers de sombres abîmes!

Au départ, les achats d'équipement sont libres, puis, pour toutes les productions réservées du Marché français, les machines outils devront être 100% françaises à la date de leur renouvellement.

Dans la crise sanitaire actuelle, c'est ce qui a permis à l'Allemagne, productrice de machines outils, de fabriquer des masques, des tests et des respirateurs!

En matière de transports, il convient de rajouter aéroports et aérodromes desservis par voies ferrées (à construire quand elles n'existent pas), canal, autoroutes et voies rapides.

Airbus, moyen pour des pays tiers de nous imposer leurs vues si nous voulons leur vendre des avions, peut avoir aussi son marché libre et son marché préservé!

Libre concurrence avec Boeing des avions à destination et en provenance des USA, idem pour Bombardier avec le Canada, ainsi que le Japon, Taïwan et la Corée du sud en passant par l'Alaska.

Pour le survol Est/Ouest, sans l'Amérique du nord, avions 100% français, dans le sens Nord/Sud, au prorata avec nos partenaires européens.

Maximum d'un tiers, deux tiers pour les pavillons et nationalités des équipages, pays par pays!

Vols intérieurs avec compagnies 100% françaises et avions 100% français de type ATR à hélices pour les vols inférieur à 1000 km.

Et il reste en plus des taxis volants et des cargos planeurs pouvant transporter 10 tonnes de fret, à produire!

Les poids lourds, obligatoirement électriques à terme, étant forcément limités au rayon de leur autonomie, depuis leur base logistique, seront autorisés à ne s'installer que sur des sites multimodaux!

Commencer par les produits ayant une vie longue, exemple, matelas, oreillers, draps, rideaux, meubles, parapluies, etc...

Ceci dans le but d'aboutir au plein emploi avec une inflation de la masse salariale sur les bas salaires, mais sans augmenter dans un premier temps, les prix des consommables, voir même les réduire grâce à des outils modernes et à une meilleur logistique.

Autrement dit, les salaires doivent progresser plus vite que les prix!

Mais, une entreprise tournée vers l'international, doit pouvoir s'équiper en biens importés, toujours au prorata de son chiffre d'affaires extérieur.

C'est tout à fait possible avec les robots et les imprimantes 3D et c'est aussi faire repartir l'ascenseur social, ainsi que les consommations de ceux qui en sont exclus aujourd'hui, tout en fabriquant également un surplus de contribuables imposés sur le revenu, alors que, marqueur alarmant de déclassement, ce nombre baisse depuis 30 ans!

Il ne faut pas travailler plus, mais au contraire, travailler mieux, sachant que les robots produiront plus!

Est-ce que c'est intéressant pour une entreprise, de payer des chauffeurs coincés dans des embouteillages, polluant une population dont la santé est financée par des charges sur les salaires, tout en surconsommant inutilement un pétrole importé, nuisant tout aussi gravement à la bonne santé  de notre commerce extérieur!

Donc, éradication du coût du chômage, des dépenses en prestations sociales perçus par les ménages, des embouteillages, ainsi que du pétrole importé pour les carburants automobiles!

Oui, parce que en 2019, nous finissons à moins 78,9 milliards d'euros de déficit commercial , même si l'on vous dit qu'il n'est "que" de 58,9 milliards d'euros, la différence étant en fait, ce qui se traite en euros à l'intérieur de la zone Euro...

Mais c'est bel et bien du déficit!

Un peu de souplesse dans le système, les commerçants ont droit à une quote-part de produits importés, au prorata du pourcentage des achats en cartes bancaires, effectués par les touristes dans le chiffre d'affaires des commerces.

Priorité à l'emploi national et fin de l'immigration non qualifiée, sauf, toujours un peu de souplesse, pour l'immigration frontalière, concernant uniquement les nationaux des pays voisins et limités à 20% du personnel avec un smic qui leur soit dédié, correspondant au salaire moyen mensuel net (2000 euros actuellement).

Plus aucune dépense sociale concernant les étrangers ne sera prise en charge par l'Etat français!

Nouvelles routines à démarrer...
C'est une réforme majeure indispensable pour pouvoir défiscaliser et décharger nos entreprises qui exportent, tout en maintenant des niveaux de santé, de sécurité, de revenus, de formations et de politique environnementale, très élevés pour les français et majoritairement financés par une fiscalité indirecte, responsabilisant l'utilisateur/payeur.

Mais la première des réformes doit s'opérer dans les têtes et les mentalités des décideurs!

Nous ne devons plus jamais être dépendants de l'extérieur, pour toute chose nous étant indispensable à notre vie et bien être quotidien!

Notre premier poste de dépenses est l'énergie!

Et même si le pétrole se négocie selon les périodes de 150 à moins 37 dollars le baril, cela n'aurait aucune incidence sur des produits de grande diffusion 100% français, évoluant dans leur écosystème salarial.

Tic-tac, tic-tac, faire vite, le Temps est la matière première fondamentale!

D'ailleurs, pour les montres, secteur largement tourné vers l'international, il ne faut pas interdire les échanges, mais être finaud, ne plus autoriser la vente que de montres dont la durée de garantie est fixée par les professionnels du secteur et préserver le marché des montres pour enfants, constituant ainsi une base sécurisée pour produire du haut de gamme...

Et pour conclure, cotation obligatoire au-delà d'un certain chiffre d'affaire avec un pourcentage d'actions cotées égal au pourcentage de part de marché (maximum 30%), ceci pour créer encore plus d'emplois, directs et indirects, des échanges à faiblement fiscaliser afin qu'ils soient les plus volumineux possible sur un marché très actif!

lundi 20 avril 2020

Coronavirus & confinement: L'Etat crée un Netflix du théâtre gratuit, financé par la pub, plus une version payante "Vintage" de la cinémathèque française

Citoyen, trinque toi aussi à la folie des grandes heures... (à venir)




Oui, ok, j'avoue, c'est un gros fake, mais si vous êtes en train de lire ce poste sur mon blog, c'est que vous trouvez l'idée excellente... Non?

Bon, en fait, "Au Théâtre ce soir", La cinémathèque française avec l'énorme vidéothèque de l'ENA, tout ceci peut devenir une énorme machine à cash web télévisée...

Non, parce que le ministère de la sous-culture, ça nous coûte quand même, 10 milliards d'euros par an, pognon de dingues, pour produire peau de balle et pot de pus!

Où sont séries et blockbuster internationaux?

A ce tarif, le retour sur investissement est juste obligatoire!

Pourtant nous sommes assis sur un trésor de productions qui cumule les cent ans d'âge!

Le Théâtre ce soir avec de la pub, comme avant, puisque c'était rentable, abonnement mensuel petit prix pour revoir à volonté, Delon, Belmondo, Ventura...

De Funès, totalement virale, cartonne à fond pendant cette période de confinement et Marguerite et Don Camillo, où sont-ils passés?

Même Casimir revient en force, "Joyeuses Pâques" lui hurle Sophie!

Et paf!

Une chèvre vient d'essayer un coup de boule à ses dépends...

Fallait viser les valseuses du serpent à plumes, mon gaillard...

Si! Au Mexique, ils ont des serpents à plumes, bande d'incultes que vous êtes!

Le Grisbi est à portée de mains, les pétroleuses sont sur le coup et les tontons de méchantes humeurs...

Mais ne nous fâchons pas, avec L'INA, le retour sur investissement est à 400 coups gagnants!

Et, tous ceux qui ont pris les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, font se faire exploser la couenne façon puzzle...

Tout éparpillé de partout, les corniauds vont finir groupir en vadrouille au clair de Lune, pourchassés par un gorille pas commode et un tantinet grincheux...

Brassens en fera une chanson, ou peut être que je me mélange... Bon, par grave...

D'ailleurs, tiens, concerts, opéra, one man show, la palettes d'artistes se colore en XXL soupoudré de documentaires passés et présents!

Les bénéfices iront bien-sûr à l'investissement de nouvelles productions tournées à 360°!

Notre grande bédéthèque sera elle aussi sollicité pour nous fournir de nouvelles épiques, tant l'imagination cours à foison chez ces gens-là!

Imaginez tous nos marins rentrer dans leurs foyers, pour pisser joyeusement pendant la pub, au lieu d'inonder des ports déjà beaucoup trop pollués...

Tout un nouveau Monde, celui d'après, qu'il nous faut créer, avec des inters plus du tout mi-temps, qui se donnent à fond et sans chômer sur nos deniers, pour garantir pléthore de spectacles de qualité!

Notre société à tout à y gagner et le contrit redevient buvable, nouvellement grand Seignor, entendant les trois coups de ses espèces sonnantes rebondir sur l'épais rideau devenu matelas, à l'Or de se "réveillor"!

Attention toutefois à ne pas se prendre pour de piteux césars, au risque de finir aux Barbaresques...


New World is coming!

commons.wikimedia.org/wiki/File: Metropolis _(1927_film)

dimanche 19 avril 2020

Coronavirus: Les mensonges du gouvernement & de l'industrie agroalimentaire

Coronavirus : le pouvoir d’achat des Français sera touché à terme,  prévient l’industrie agroalimentaire


Consommation d'énergie finale en France en 2012.
Allo, allo...

Y a-t-il des journalistes équipés d'un cerveau au Nouvel Obs?

Où seulement de barbant barbiers, lovés dans leur écharpes rouges, en débitant un supertanker de conneries malsaines et malodorantes à la minute?


Même si je ne suis pas du tout de l'avis de Françis Perrin, qui est un très bon prévisionniste une fois que les choses sont arrivées, nous pouvons affirmer que moins de pétrole, procure beaucoup plus de bien être à toute la planète et qu'il est temps de passer au biogaz, au méthanol associé à de l'isobutène et à l'électrique, pour tous les véhicules d'entreprise, plus au biodiesel pour la plaisance!

Une telle politique profiterais pleinement à nos agriculteurs producteurs de déchets verts, aux stations d'épuration chargées de la propreté de nos cours d'eau (production de biogaz & d'électricité par microturbines), à notre balance extérieur pour cause de suppression d'achats de pétrole, à la santé publique avec la fin des pollutions liées aux carburants, ainsi qu'aux emplois directs et indirects, relocalisés dans tout le pays!

Par ailleurs, un pétrole vraiment par cher, c'est excellent pour l'industriel Airbus, tant qu'il n'y a pas de pandémie...

Mais, revenons à nos carottes!

Que des fruits et légumes 100% français soient plus cher, je le conçois...

Mais que l'Etat, les médias subventionnés et l'industrie agroalimentaire, elle aussi subventionnée à travers la PAC, arrêtent de nous prendre encore une fois pour des couillons!


Ce que le gouvernement ne peut ignorer!
Les produits agricoles et agroalimentaires en France représentent 9 % des importations nationales et 13 % des exportations (en 2014).

  • 2,8% de la consommation d’énergie finale française en 2012 est absorbée par l'agriculture.
  • 80% de ses besoins énergétiques du secteur sont satisfait par les énergies fossiles.
  • 17,8% des émissions de gaz à effet de serre en France sont imputées au secteur agricole (émissions de protoxyde d’azote et de méthane).
  • Un nombre croissant d’exploitations produit également de l’énergie, principalement sous forme de biocarburants de 1re génération ainsi que de biogaz issu d’unités de méthanisation.



commons.wikimedia.org/Judge_Dredd

Autrement dit, le prix du pétrole, dont celui des carburants taxés à 80%, est l'une des composantes majeures, de tout produit issu de l'agriculture!

Et donc, les prix de l'agroalimentaire devraient décroître au même rythme que ceux du pétrole!

Il n'en est rien et, soit le Maire est un gros bouffon, soit il nous ment!

Je penche pour les deux!

Ne nous laissons pas faire!

Toutes leurs fausses affirmations sont démontables et les sinistres sbires gouvernementaux qui nous abusent avec de fallacieux propos, sont justiciables!

Je demande donc à travers ce post aux associations de consommateurs ainsi qu'à contribuables associés, de se pencher sur ce sujet hautement crucial, que constitue les prix de l'alimentation pour les français!

Et la Loi, c'est la Loi!

Non d'une clé à pipe en pleine tronche, d'un délinquant en col blanc, chopé en direct en plein mensonge, avec la bénédiction d'Appoline, reine garce du PAF, en train de l'interviewer! 





samedi 18 avril 2020

MEDEF et Médias, VS Gaulois!

Quand le plan "Com" échoue, il faut avoir un plan "B" et des amis bien lettrés, pour relayer ses idées!



commons.wikimedia.org/Loki de la filmographie Marvel/Tom_Hiddleston_by_Gage_Skidmore
Méfiez-vous des verbiages proférés par les verbeux, surtout quand ils sont diplômés des grandes écoles...

Et donc, voici venir l'ami du MEDEF, lui même héritier de deux familles d'industrielles lilloises (il faut toujours savoir d'où viennent ceux qui conseillent), prenant le relais pour nous suggérer de renoncer à la diminution du temps de travail qui s'opère depuis 40 ans...

Evidement, ma réponse a été aussitôt censuré par le Figaro, ma seule grossièreté étant d'avoir dit des vérités.

Funestes et misérables notables héritiers, qui ont tout revendu pour épouser la mondialisation!

Renonçant à leur nationalité pour devenir citoyen du Monde, comme ils s'appellent eux mêmes, ils touchent leurs dividendes de la globalisation et se moquent éperdument du sort des gaulois!

Loki renégats, princes des mensonges, introduits à Asgard pour y faire tomber tout ce qui est légitime!

Relire l'Histoire pour comprendre les erreurs à ne pas répéter!

Vercingétorix était victorieux des légions de César... Ses hommes harcelaient en permanence et démoralisaient les troupes d'un empire qui ne trouvaient que des terres brûlées avec plus rien à manger!

Et puis il y a eu Alésia... Les notables n'ont pas voulu que l'on brûle leur ville!

Pourquoi Vercingétorix les a écouté, je n'en sais rien...

Les conséquences furent terribles, César tint parole, il ne fit pas tuer les guerriers de Vercingétorix, il ordonna seulement que l'on leur coupe les deux mains!

Un million de gaulois sur une population de dix millions, avec déjà, un million de morts de par la guerre, furent déportés en esclavage...

Certains s'alarment pour une toiture partie en fumée, mais si il fallait brûler tout Paris pour sauver la Nation, il n'y aurait pas à avoir une seule seconde d'hésitation!

Et si les notables contestaient une telle décision, alors il faudrait les brûler avec leur Capitale, tel un Trump explosant l'OMS et ses docteurs ayant transformés nos villes et nos pays en immenses camps de concentration, juste avec des mensonges et du laisser faire...

Politique épique, à graver dans les annales de nos ennemis, pour que jamais ils n'oublient, toute la misère qu'à leur tour ils peuvent subir!

Car les conséquences des mensonges peuvent être terribles et les menteurs peuvent être d'horribles assassins, sans autre arme que leur langue de serpent!

Le pire, ces incendiaires dénués de toute moral, ne voulant pas fermer les frontières hier, pour ne pas écrouler leur précieuse mondialisation, sont les premiers aujourd'hui à vouloir remettre tout le monde au travail et tant pis pour tous ceux qui en mourront!

Des assassins et uniquement des assassins, le pire du pire, nombre d'entre eux vont à la messe tous les dimanche, sans aucun doute pour se faire pardonner l'impardonnable!

D'horribles petits mesquins grandiloquents, machines à abuser ceux qui y croient, bien-sûr que l'économie est importante, bien-sûr que l'économie c'est aussi la vie, mais où sont les tests et les masques pour pouvoir travailler sereinement?

Où sont les lits qui sauvent des vies?

De petits artificiers comptables, susnommés "hauts fonctionnaires", ont dénudé l'hôpital pour faire plaisir à ces gens-là, pour que le "compte n'y est pas" rentre dans les clous imposés par l'Hydre européenne, favorisant ainsi la progression des autoroutes de la soie de l'ogre tyrannique voulant nous soumettre!

Mais tel un Brennus pliant le poids du destin sous celui de son épée, faisons pencher la balance en notre faveur et mettons ces maudits impériaux à genoux en leur hurlant à la face, un VAE VICTIS claquant et résonnant de tout l'or que nous pourront leur reprendre!

D'ailleurs, à propos de vicieux-compte se rendant à la messe, n'écoutez pas les fous qui vous promettent un puits sans fond de bienfaits, strass, paillettes et pyrotechnies, voila tout ce que savent faire ces bonimenteurs de prestidigitateurs!

Cessez d'être de braves paroissiens, des "gentils" comme tout prélat nomme celui qu'il méprise!

Réveillez-vous et chassez les menteurs et les imposteurs avant qu'ils ne vous épuisent à la tâche pour mieux vous contrôler, vieille technique mise en pratique par les contremaîtres des champs d'esclaves, aux ordres d'une hyper-caste crasseuse, qui ne mérite en aucun cas son statut et ses privilèges!

Je propose la Corée du nord, comme nouvelle destination pour tous ces faux princes à déchoir!

vendredi 17 avril 2020

Crise: Les hauts fonctionnaires doivent être solidaires, signez la pétition

Cher(e) ami(e) contribuable,




  La France fait face à une situation inédite. Si la crise est d'abord sanitaire, elle est aussi économique. Les deux étant aussi grave l'une que l'autre. 


La France est rentrée en récession avec des chiffres historiquement bas. Nombre d'artisans, commerçants, professions libérales et TPE (très petites entreprises) sont déjà en situation critique. Les TPE/PME sont le coeur du tissu économique français et représentent  99% des entreprises françaises. Elles emploient la moitié de la masse salariale avec 6,8 millions de salariés.

C'est la raison pour laquelle le gouvernement a créé un fonds de solidarité destiné à aider ces acteurs économiques par décret du 30 mars 2020. Ce fonds est financé par de l'argent public, soit avec l'argent des impôts des Français, l'argent des contribuables, notre argent ...

Pire encore, nombre d'entreprises ont dû recourir au chômage partiel et leurs salariés subiront une perte de salaire de 16%. Ainsi, l'Etat maintient 84% du salaire net, payé encore une fois avec nos impôts et avec l'impôt différé qu'est la dette.

N'en déplaise à Jean-Luc Mélenchon, une solidarité incroyable s'est organisée dans le secteur privé : les entreprises qui le peuvent continuent de travailler et à garantir les salaires, tandis que d'autres vont encore plus loin en partageant spontanément une partie de leurs ressources et de leurs moyens. Des patrons de grandes entreprises abandonnent 25% de leur rémunération au nom de cette solidarité. Nous ne pouvons que nous féliciter de toutes ces initiatives, qui s'additionnent à l'engagement incroyable des agents hospitaliers, des forces de l'ordre et des enseignants.

Pendant ce temps, dans les rangs de la haute fonction publique ainsi que dans les AAI (autorités administratives indépendantes), S.I.L.E.N.C.E  R.A.D.I.O. ... Nombre de hauts fonctionnaires en poste perçoivent des rémunérations très importantes, parfois discutables, tant en montant qu'en utilité.
  • Jacques Toubon, Défenseur des droits, perçoit, en cumul de ses retraites de haut fonctionnaire et d’élu, 21 729 € par mois dont 10 629 € net pour ce poste.​
  • ​Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, nommé en 2008, au tour extérieur, membre du Contrôle général économique et financier : 99 044 € net par an, soit 8 253 € par mois.
  • Sibyle Veil, présidente de Radio France depuis avril 2018, perçoit un salaire de 18 500 € brut par mois.
  • François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, est le fonctionnaire le mieux payé de France : 285 538 € brut par an + une indemnité de logement de 5 653 € par mois + une enveloppe annuelle de 46 500 € en tant qu’administrateur de la Banque des règlements internationaux (BRI). Au total, son salaire culmine à 37 580 € brut mensuels.
  • Sylvie Goulard, nommée par Emmanuel Macron, 2e sous-gouverneur de la Banque de France pour 18 640 € brut par mois + une indemnité de logement de 5 712 € par mois !
  • Thierry Dallard, haut fonctionnaire X-Ponts, directeur de la Société du Grand Paris, perçoit 25 000 € brut par mois et une part variable sur objectifs, pouvant aller jusqu’à 60 000 € par an.
  • Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du débat public, qui avait refusé d’organiser le Grand Débat National, perçoit une rémunération presque équivalente à celle du président de la République, soit 14 666 € brut par mois.
  • Hervé Gaymard, administrateur civil hors classe à temps plein au ministère des Finances, où il perçoit 7 596 € net mensuels, cumule cet emploi avec la présidence du Conseil départemental de Savoie pour 4 033 € net par mois !
  • Chris Dercon, de nationalité belge, président des musées nationaux et du Grand Palais, perçoit un salaire de 120 000 € brut par mois + un «complément personnel» de 42 000 € + une part variable de 30 000 € maximum par an, soit au total des émoluments à hauteur de 16 000 € par mois !
  • Agnès Saal, ex-présidente de l’Institut national de l’audiovisuel, condamnée par la justice à deux reprises en 2016 pour des frais de taxis indus, a été nommée haut fonctionnaire à l'égalité et la diversité du ministère de la Culture en 2018, et promue à l'échelon spécial du grade d'administrateur général, perçoit 6 166 € brut par mois.

Et bien d'autres hauts fonctionnaires encore ...

Depuis le début de la crise sanitaire et du confinement, leur traitement est maintenu en intégralité et sans aucune contrepartie, aux frais des contribuables. Cela illustre parfaitement le privilège que constitue l'emploi à vie des agents publics notamment dans le cas de missions non essentielles.

Cette différence entre privé et public est insupportable. En ces temps graves de crise, il est absolument impératif que la solidarité nationale s'applique à tous. Nous devons agir.

C'est la raison pour laquelle Contribuables Associés demande que soit créée au plus vite une "participation à la solidarité nationale"  de 16% appliquée à tous les revenus des hauts fonctionnaires (percevant un traitement supérieurs au traitement indiciaire brut d'un conseiller d'Etat en service ordinaire (échelon 1) soit supérieur à 5 496,71 €). Cette participation sera reversée au fonds de solidarité des artisans, commerçants, professions libérales et TPE en difficulté.

Il ne s'agit pas d'opposer les uns aux autres à travers cette initiative, mais bien au contraire de partager un objectif commun de solidarité envers la nation.

Cher ami, aidez-nous pour que la solidarité dans notre pays s'applique au plus grand nombre. Le virus ne fait pas de différence entre les personnes, alors soyons solidaires, tous solidaires !


Cliquez ici ou sur le bouton ci-dessous pour consulter notre pétition et pour nous rejoindre dans notre action.



Eudes Baufreton
Directeur

Contribuables Associés
Sécurité et confidentialité

Contribuables Associés s'engage à ne jamais communiquer votre E-mail.
Il vous appartient, et doit rester privé et sécurisé.

EFFI

INDICES

PUB!

Boosterblog.com : Echange de clics !

On the Road

Conseils de conduite gratuits et personnalisés !
Rejoignez une communauté de plus de 10 000 conducteurs actifs


Et si votre manière d'agir au volant avait le pouvoir de changer la route ?

Par l'intermédiaire d'un boitier connecté à votre smartphone et installé au sein de votre véhicule, bénéficiez sur votre smartphone d'indicateurs liés à votre comportement de conduite, calculés selon la météo et selon les types d'infrastructures routières (ville, voie rapide, etc).
Devenir meilleur conducteur tout en contribuant à rendre les routes plus sûres

À PROPOS

Better Driving Community est une initiative du Groupe Michelin pour construire une mobilité routière plus sûre grâce aux données de conduite. Parce que le nombre d'accidents sur la route reste trop élevé, nous croyons qu'il est temps de mettre les données au service des conducteurs.

Développer des analyses pertinentes pour mieux comprendre les comportements de conduite. Proposer des enseignements utiles pour tous les acteurs de la mobilité. Nous sommes convaincus que dans les données se trouvent les clés pour améliorer les comportements, les infrastructures routières et les technologies des véhicules : pour tous ensemble, rendre les routes plus sûres !
Coach de conduite appli mobile
Je m'inscris gratuitement
un boitier connecté offert pour mesurer précisément votre façon de conduire
Je commande mon boîtier offert
Suivez vos progrès et gagnez des récompenses
J'installe mon boîtier et je suis mon progrès !
Une initiative
une initiative soutenue par michelin !

FOREX