pub


*En Bas de page, améliorez la sécurité routière avec le groupe Michelin.

samedi 31 octobre 2020

Paroles de Zemmour, verbeux inquisiteur central, "Cachez le sein de cette odieuse république, qu'il ne me sied plus du tout de voir"

 


Bien le mauvais jour, cocus de gaulois aux cornes de Brandebouc et autres faces de lutins aux queues fourchus, oreilles pointus et pieds velus, tant malmenés par ceux qui nous disent détenir La Vertu...

Triste temps sur la Gaule, Niké la victo-rieuse, n'en est plus une, elle pleure une fois de plus, ses enfants, assassinés dans le temple du Baal levantin qui se nourrit d'eux et c'est donc Nike la mondialiste, qui amasse les points sur le court d'un roulant gadin, s'enrichissant de la vente de ses balles rebondissantes, celles qui assassinent nos concitoyens, passant largement au-dessus des filets sécuritaires, censés les arrêter.

Logique conséquence de notre coupable tolérance, ce ne sont plus les premiers nés d'une caste de religieux dirigeants qui sont jetés dans la gueule enflammée, afin de nourrir le sanguinaire dieu du désert, mais les proches de tout à chacun.

Encore une fois de plus et comme toujours, incantations et prières, dispensées par les prélats du même dieu cannibale...

Et des prélats, il y en a surtout en politique, moines verbeux nous vendant les maux de leur littérature faites d'une écriture à base de clouds et de batons, née là-bas en Maso-Potamie, aux cotés des Xerxès voulant convertir le Monde à leur image.


C'est leurs solutions face aux problèmes qu'ils ont eux mêmes importés, depuis l'époque où ils ont excisé Circé et brûlé Hypatie D'Alexandrie, pour les remplacer par des épis-fanés célébrant un Monseigneur Clouté...

En bons aliénés bien mastérisés, ils n'ont aucune conscience du mal qui les ronge et ne comprenant pas qu'ils sont leurs pires ennemis, tel Macrond contre Macront, certains cardinaux prennent la parole pour rajouter une couche d'huile brûlante à l'encens, qui depuis de trop longs mauvais temps, asphyxie des esprits contaminés par le béguin au divin...

Et Retailleau de nous expliquer par une formule aussitôt "occis-morte" car fort maldisante, qu'il faut exercer le blasphème dans le plus grand respect des cultes, afin que de ne pas offenser ceux que l'on est censé moquer...

Ainsi, il alimente sa propre fin, paroissien du martyr, tendant la main à son assassin...


La grenouille de bénitier cherchant simplement à faire comprendre, que la liberté d'expression s'attaquant à tous les cultes dont le sien, il ne serait en être question...

Et Zemmour, son ami inquisiteur, de rebondir sur ce coup de racket intellectuel, pour dénoncer toute l'infamie de la république du droit des autres au détriment des gaulois chez eux.

Escroc! Voleur de droits d'auteurs du chant de L'Alouette, alertant depuis plus d'une décennies des dangers de cet Ordre républicain détruisant la Nation de par ses compromissions, se roulant dans la fange des tyrans, pour y vendre du lait empoisonné, des EPR, des Airbus et Rafale, Durandal technologique que nous devrions avoir l'intelligence de garder pour nous, plutôt que d'armer nos ennemis avec, mais nul profit n'est trop petit, ni trop malodorant, pour les marchands adeptes du temple vendémiaire, qui pour nous ne rime qu'avec misère!


Un jour, un artiste Jean Foutre du système, mais fort bien intentionné, s'est moqué de ces fausses pucelles, femmes ou hommes, au vrai fiel libidineux, celles qui n'osent publiquement regarder, ce que bien souvent très hypocritement elles convoitent en secret, soupesant les courbes des Vénus de leurs regards détournés, tout en étant souvent drapés dans d'officielles toges, plissant sous les poids de leurs inavoués tourments, tentations non-rassasiées, qui crucifient leur foi au pilori de leur hypocrisie...

En ce bal pavlovien, dansent de petits furets parvenus jusqu'à des petits bureaux de petits chefs, de ceux qui contribuent à diffuser un virus tout aussi assassin, de peur de voir leur inutile fonction de kapo carriériste prendre fin. Refusant aux salariés qui le peuvent, de s'affranchir de l'espace, du temps, ainsi que du carburant, en télétravaillant... Fortes coûteuses mauvaises herbes, lie d'administratifs menant notre Maison à la ruine, tel un croissant jadis prospère, qui ce serait desséché suite à la surexploitation des eaux de sa fontaine nourricière...


Nous autres Boréals, sommes immortels tant qu'Idunn distribue ses pommes, c'est à dire, tant que les pommiers ne meurent pas...

Mais regardez toute l'ignominie de ceux qui veulent interdire le fruit de la connaissance, justement tombé aux pieds nus de nos ancêtres, ils ont mis notre Nation en coupes réglées, faisant des lois au sein de leur supranational nid de félons, contaminant les sols, polluant l'eau, empoisonnant l'air et tuant les abeilles, comment voulez-vous que nos pommiers, arrachés à coups de subventions qui plus est, puisent leur survivre?

Mais est-ce entièrement la faute des "mastrichiens" si la république nous a vendu au gouvernement de juges forbans, formant des Haye d'inquisiteurs no-border, depuis leur tribunal délocalisé au fin fond d'une morne plaine, Waterloo de chaînes où dans la boue s'échoue notre souveraineté tout en étouffant  notre identité.

Et voila que Zemmour se réveille et nous joue le rebel, blasphémant dans un incrédible propos digne d'un chevalier teutonique plein comme une barrique, son Etat Dieu tout puissant, celui-là même qu'il vénérait déjà avant que d'être née...

  "Ha, la raie publique, qu'elle imposture, das ist einne Groß cochonne, soyez sûr que c'est elle qui vous nique!"

Bon, il le dit pas exactement comme ça et il est vrai, que dans la vie, on a le droit de changer d'avis...  Mais là, c'est carrément la greffe d'un "troisième sexe", qui de revirements en fumeux paradoxes, rendent le page de la Trinité, encore plus grotesque qu'à l'accoutumée de ses non-sens télévisés. 

Oubliant une duplicité complice, pratiquée avec ardeur pendant tant d'années sur une télé publique, pour nous vendre à sa très sainte fratrie, dont l'autorité verticale n'a pour dogme principal, que de vouloir bannir le prométhéen fruit des Hespérides.


"L'Unique", comme la monnaie et la pensée, que frère Zemmour dénonce pourtant dans ses discours et que depuis bien longtemps déjà, il aurait dû maudire. 

Religieuse république à L'ADN universaliste, Créatrice d'une GPA/PMA bien avant l'heure, matrice distribuant notre national titre de propriété à toute la planète, au motif que Marianne doit fair grossir ses rangs, adoptant sans cesse de nouveaux venants pour les accueillir en son sein, pour qu'ensuite, s'offusquant tellement de le voir, ils ne pensent plus qu'à le lui trancher...

"Hé! Frère Zem! Toi aussi tu me chantes Ha-Nou-Na-Ma-Tata? Tu me prends pour une soeur à cornettes? A débiter des sornettes avec des mots fielleux, comme si ils étaient  fluides colporteurs pour mieux  faire glisser des carottes, que je n'aie nulle envie d'ingurgiter..."

Flagorneries destinées à tendre traquenard, qui à une autre époque, auraient été à coup-sûr dénoncées par le pinceau d'un Fragonard...


Je viens de trouver la face cachée du "Z", au fin fond d'une vieille bibliothèque, où Aveugle et sombres vieilles lunes s'enflamment l'âme, l'enchaînant de leurs solennelles et désuètes ritournelles, depuis leur triste quotidien peuplé de journées taciturnes.

La vérité est que Zemmour n'en détient aucune, même quand il en dit une, tout simplement parce que timoré souffreteux, il s'interdit de croquer dans les belles Pomme D'Idunn!

La seule raison intelligente d'enfermer une Pomme, c'est pour mieux la boire et arroser avec, les champignons à la cuisson, selon les bonnes recettes, d'un Pano et d'un Pacôme. Doux nectars et potions  élixirs, nés de chaudrons magiques, afin de lire l'Avenir...

 "je sais qu'il ne sait jamais", nous chantait l'apôtre Jean, certainement pour mieux nous alerter  d'un autre gros gadin, de tous ces illustres sérénissimes, grands esprits de notre temps, sachant tellement tout sur tout, qu'ils finissent le plus souvent par en avoir tord et rarement raison, dont il n'est pas du tout certain qu'ils en soient véritablement dotés, brûlant les apocryphes de leur orgueil démesuré, c'est sur celui de leurs vanités, qu'ils finissent par échouer.

mardi 27 octobre 2020

Macrond contre Macront, se plante au Golfe et se fait sauter le scrotum à la roulette sino-russe

 


Oyez! Oyez! Gentes dames, damoiselles, damoiseaux, crapauds, pourceaux et tronches de cakes fardées au lait emboucané... 

Entendez-vous le carillon du Puy sonner?

Allo, Allo, il est l'heure de la  première matines, elle bat le rappel des anciennes cohortes urbaines de nos villes...

Annoncement D'Halloween, "Samain" en bon gaulois, de partout les nations païennes s'affairent pour fêter l'événement, ce moment où les portes des royaumes s'ouvrent, permettant aux morts et aux vivants de voyager entre les deux univers...

Farfadets et lutins en profitent pour chaparder des friandises, aux enfants insouciants et trop confiants, mais cette année c'est différent...

Sentez-vous la fétide odeur de soufre du sultan bouffonnant?


C'est celle qu'un déséquilibré répand, pour affirmer que c'est l'autre qui est malade.

Vu D'Occident, son ridicule est aussi géant que sa soif de conquête de notre continent, même si il n'est pas faux, que l'intendant prélat administrant cette république qui nous sert tristement d'état, est loin d'être un modèle de bonne santé mentale, tant il est ravagé lui aussi à l'identique, par un orgueil tout aussi démesuré, nourri de la folie d'une autre idéologie fanatique, appelée mondialisme.

Macrond, puisque c'est son nom, contre Macront... 

Ou la descente aux enfers d'un podologue à qui l'on aurait coupé les pieds pour schizophrénie aggravée!


Chancre et chantre d'un chemin illuminé par la foi de son culte multilatéralisme nourrissant le multiculturalisme, il se retrouve écartelé entre ces gaulois qu'il méprise, mais qui ont un droit de vote capital, face aux peines que le félon leur inflige et ces exportations boycottés par les pays auquel il nous vend, allant même jusqu'à vouloir enseigner leur langue dans notre école déjà si affligée, par une insidieuse obsolescence nationale programmée depuis l'intérieur...

Ecole indignée par le meurtre odieux de l'un des siens, martyr de la Nation et symbole d'une Rebellion, qui couve jusque dans les rangs de ceux qui hier encore niaient le danger de s'ouvrir sans restriction aucune, à un Monde composé au trois quart, d'états assassins et corrompus.


Et donc,la compagnie Mank-Pa-D'Air Emirat, va atterrir de nouveau à Lyon, dès le 4 novembre, en pleine seconde vague, pour retourner surfer jusqu'à Dubaï, ou quand un virus peut être propagé volontairement par de jeunes terroristes, puisqu'ils ne seront pas contrôlés sanitairement à leur descente d'avion, d'ailleurs, faut-il seulement un visa pour venir ici, alors qu'il devrait être obligatoire depuis longtemps...

A propos du Covid, il n'y a toujours pas de sanctions pénales pour les employeurs qui interdisent le télétravail à leurs salariés, quand ce dernier est possible... Heureusement que par décret présidentiel, le virus n'a pas le droit de circuler avant 21h, sinon, on serait vraiment dans la mouise!


Don't panique celtique, tels de bons petits démons en rut, rendez-vous sur le porno web, heu non, le promo web et abonnez-vous au compte twitter de l'illustrissime dieu Macron... Vous y verrez la propagande défiler à l'attention de tous ceux qui ne sont rien et qui, hop, certainement par la magie d'Halloween, redeviennent précieux et utiles!

 On sent le gars en mode XXL top fébrile avec nouvelle crise médicale en vue sur toute la France, on va manquer de vaseline et l'Oberschtroumpfureur va bientôt se faire exploser le scrotum, tellement il a les glandes qui gonflent et le slim officiel qui les comprime!

Attention surchauffe! Température instable et, ha, mince, trop tard, le déficit de la sécu vient d'enfler et l'intéressé beaucoup moins...

Slim ou Zlim, " ma grosse Zoupeur Zlim, ou encore, ZiZi Top" pour les intimes, sa face cachée pourrait vous étonner... 




Mais voila que j'entends les loups, les renards et les belettes, têtes de cochons de guerriers celtes, se mettre à chanter de concert avec nos vikings de normands, invoquant les lances de Lug et D'Odin tout en dansant sur les boucliers jusqu'au petit matin...

Berserkir et valkyries enfourchent les juments de Michao, l'heure résonne et le carillon claironne, les portes s'ouvrent et la Mesnie se met en marche en s'envolant au galop, pour s'engouffrer dans la brèche créée par la Nef des Fous...

C'est que les fous sont nombreux sur cette Terre et il y en a aussi tout plein chez nous...


Par exemple, ceux qui signent des accords avec un micro état de 200000 ressortissants, épicentre mondial du financement du terrorisme, ce que confirmaient déjà les mails du temps où Hilary officiait à la Maison Blanche, soit les ères (ment) de Hollande et de Sarkozy et bien, saviez-vous que le nain dans sa grande turpitude, a dispensé les qataris de dividendes sur les actions françaises qu'ils détiennent...

L'auteur du larcin, ira par la suite faire des conférences pipeaux, facturées 100000 dollars, financées par les heureux Doha-teurs, auxquels il aura rendu service pendant sa présidence.

Il y a même un grand prix équestre, une télé et un plus trop Germain vraiment mal Saint, du coup, c'est la fête du nique Abe, où des esprits malhonnêtes, croyant que tout est permis et que tout leur est dû, s'invitent sans rien demander, chez les légitimes propriétaires des lieux...


Conséquence d'une république où les juges autorisent le squat des maisons et celui de la Nation, triomphe de l'idéologie no-border d'extrême gauche, qui est née avec l'Internationale socialisme et le spartakisme, pour être adoubée par des banquiers tirant leurs rentes de populations aliénées à la pensée et monnaie unique...

Toujours moins de frontières et toujours plus d'immigration, avec ou sans-papiers, ça fait grimper les prix des loyers et les crédits s'envolent pour acheter de l'immobilier, avec une nouvelle monnaie, nouvelle déesse sonnante, mais largement trébuchante...

Il faut sur-densifier disait le petit Nicolas, autrement dit, sursaturer jusqu'au point d'ébullition où le niveau devenu trop critique, explose, dans un Tchernobyl social qui se nomme guerre civile!

Pas sourds et encore moins manchots bien que bandits, les promoteurs, destructeurs de petits jardins, se sont vite frotter leurs sales mains pour se retrousser les babines, fleurant bon le filon de couillons à détrousser sans vergogne... L'histoire se déroule à Trousse-Chemise et c'est le bois que les juges rendent responsable, en conséquence, la forêt est rasée, tels ces grands arbres parisiens qui se font débiter et vauriens et malandrins, n'ont rien à redouter, d'une injustice chronique que produit cette infâme république, se vendant à tout cheik mal barré, lui achetant des armes pour encore tout faire sauter...

A force de compromissions, voici qu'ailleurs veut dicter nos lois et nous interdire nos saintes caricatures, sous peine de ne plus boire du laid d'ici, celui de Lactalis, mélangeant ses eaux usées au lactosse des ses desserts pour se faire encore plus de beurre, alors qu'il existe une solution beaucoup plus louable...

Industrie issue de la pensée productiviste radicale socialiste produisant une grosse daube subventionnée par nos impôts et empoissonnant tout du long de ses cycles cataclysmiques, l'eau, l'air, les sols et la bouffe...

D'abord le lait, ce n'est bon que pour les veaux, vous avez déjà vu une vache adulte en téter une autre?

Non? 

Ben alors!

Vous avez déjà vu un chat ou un lion manger du pain?

Non! Because ce sont des carnivores, comme nous...

Le plus gros carnivore/omnivore terrestre dans la famille des mammifères, c'est le grizzli et ça mange du saumon et du miel avec des fruits rouges et des baies, des charognes aussi, ça tombe bien, depuis longtemps déjà la république en a fait le plein, à réserver à ceux qui aiment le goût du faisandé...


On devrait essayer de produire plus de truites la haut dans nos montagnes, emplois pour la Roya, sans rien bétonner des cours d'eau qui sinon débordent, encore la faute aux promoteurs!

Truites carnivores pouvant être nourri avec des invendus alimentaires et des élevages d'insectes, plutôt que de vouloir toujours produire plus de vaches avec du soja OGM importé d'Amérique du sud sur des cargos au fioul lourd...

A remplacer par des chevaux, avec interdiction de les manger, éboueurs des plages, exploitations forestières, Police sévèrement montée plutôt que démontée, plus des équipistes nationales pour un tourisme se déplaçant de fermes en chateaux avec écuries en mode Airbnb... Alimentation chevaline assurée par les feuilles et les fruits d'arbres fourragers, litières avec du Panic Erigé, qui peut aussi produire de l'éthanol, le tout finissant assurément en biogaz carburant...

Mettons une grosse baffe à la PAC des commissaires bolchéviks bruxellois et produisons un lin rendu obligatoire pour les tissus de l'habitat et des bureaux, ainsi que pour les sièges de tout véhicule roulant, flottant et volant, vendu chez nous!

Des pains aux blés noirs et aux épeautres, moins de rendements et fin de tous produits pétrochimiques tueurs de grenouilles, d'escargots et d'abeilles... Au final, faire moins de volumes mais beaucoup plus de valeurs avec beaucoup moins de peines, les cours mondiaux des blés augmenteront, mais pour ici, même pas mal, les salaires suivront!


L'important, c'est le type de carburant utilisé, surtout si il est non importé et hop, en voiture Simone à bord d'une très gracieuse Noémie, qui  contribue à réduire la consommation de sucre alimentaire, surpoids et diabète!

18000 stations d'épuration à devenir stations services vendant du biogaz carburant réservé en priorité aux véhicules d'entreprises, plus un engrais 100% bio avec en prime de la cogénération entre chaleur récupérée et moteurs Stirling produisant de l'électricité.

On peut y associer des centrales à bois et des incinérateurs de déchets, encore plus d'électricité, de chaleur et de méthane!

Mais encore... CO2 et hydrogène, ce qui donne du méthanol et de l'essence produite à 100% ici!

Par contre, dans l'habitat, interdiction du gaz, du fioul et de l'uranium pour radiateurs atomiques, réseaux de chaleur, solaire thermique, bois, moteurs Stirling, volants d'inertie et puits canadiens en remplacement des fossiles!

Recyclage des huiles moteur et alimentaire usagées, en diesel pour les tracteurs et la plaisance, re-transformation des pneus usés en pétrole, tracteurs de pistes obligatoires pour les avions, arbres à ricin dans le midi, pour produire 50% d'huile moteur made in France, peintures aux algues, mous de raisins à transformer en éthanol et destinations Amériques et Pacifique, pour faire voler des Airbus au jet fuel à base de CO2*

Sachant que la seule Norvège est capable de répondre totalement à nos besoins actuels, on complète en bonne concurrence, avec du gaz et WTI américains, si Washington est d'accord pour une détaxation complète de nos vins, fromages et produits de luxe, 360 millions de consommateurs à 44000 dollars de PIB par tête, combien au Moyen-Orient?

 Retournons leur, leurs réfugiés, fermons les frontières une fois pour toute et cessons de payer des impôts pour sécuriser un pétrole acheté par la Chine, ainsi que pour le détroit de Tiran, qui devrait plutôt s'orthographier tyrans.

Vu que personnellement, on s'en tamponne grave le coquillard de barbotter en Mer Rouge, nous n'avons pas à payer une task force pour une route maritime qui ne sert essentiellement qu'à importer des produits carbonés à bas coûts détruisant nos emplois et le climat, tout en étant encore et toujours transportés par des cargos au fioul lourd!

C'est historique, les Bruts du Golfe, n'ont plus aucune valeur stratégique et donc, plus aucune valeur tous cours confondus! La Chine et L'Inde, plus gros consommateurs mondiaux de charbon, finiront eux aussi par produire leurs carburants avec du CO2.

La progression des carburants de substitutions étant inévitable, en attendant l'hélium-3, final chant du cygne du cycle des fossiles, d'ici là, le Dollar a donc beaucoup de soucis à se faire et surtout la population américaine qui alimente en consommant Made in China, le monstrueux déficit extérieur de son pays...

La Chine de Xi Jinping, dieu des Macron, Raffarin, Pécresse (qui découvre la violence dans les transports parisiens perpétrée par de jeunes mineurs réfugiés d'environ 25/30 ans, mais chut, c'est interdit d'en parler), la Chine donc, dit merci à l'Amérique en finançant le black lives matter, pour qu'il  mette le feu au pays...

L'alliance commerciale avec la France doit se faire et s'étendre au reste de L'Europe, tant nous avons besoins l'un de l'autre pour notre commerce et notre sécurité.

Quant aux ennemis déclarés de notre culture et de notre mode de vie, personne n'est obligé de nous aimer, encore moins de venir chez nous et surtout pas d'y rester pour y squatter!

Pourtant on n'arrête pas de le dire depuis le Covid, "restez chez vous"!

vendredi 23 octobre 2020

Parking photovoltaïque très moche, Disneyland Paris a loupé le coche du féérique

 


C'est important L'ADN, savoir qui l'on est et quelle est son identité...

Chez Disney il semblerait que les décideurs mondialisés oublient les fondamentaux, racines de l'origine de l'entreprise, qui se trouvent être éminemment païennes et D'Occident.

De fait, la féérie en prend un méchant coup dans les chicots, au point de ressembler à un Thénardier édenté, ogre se frottant vivement les mains, en voyant tous ces enfants venir volontairement se jeter dans ses filets de vaurien...

Pourtant, le bréviaire de Disney est riche de chimères fantastiques, alors pourquoi ce design aussi banal?

Certes à la base, le conformisme est remplit d'une louable attention, mais je doutes fort qu'Apollon soit flatté par cette réalisation aux tons sombres, ternissant l'éclat de l'astre auquel son nom est attaché...

Dark bitume pas vraiment écolo, de même couleur que les panneaux qui emmagasinent la chaleur au point d'en diminuer leur rendement, à la place, sol et ombrières auraient dû dessiner une fresque, damier  partagé entre gazon, dalles LED décoratives, voir carrément piézoélectriques et vitraux, racontant une histoire et ses personnages, l'équivalent 2D de ces jardins où les bosquets ont des têtes de Donald et de Mickey et j'y vois bien les antennes d'Hela y figurer, tel un dilophosaurus gonflant sa double crête, pour mieux rappeler aux petits et grands que le danger n'est jamais bien loin...


Mais là, franchement, question créativité, c'est Tchernobyl, à croire que c'est Macron qui préside Eurodisney avec nouveau décret d'Holodomor, affamant la guilde des artistes après avoir asphyxié celle des personnels hospitaliers de la Santé...

Réédition du pire toujours plus pire, qui à force d'être commun au quotidien en devient vulgaire et met fort en colère...

Les mantes, religieuses dévoreuses, ont les yeux couleur not of life, diaboliques lueurs chiffons rouges, effrayant Dame Culture au point de la faire dévaler des escaliers "gémoniques", menant tout droit à un enfer souterrain, où les lumineuses libellules Guimard, édicules en recul, finissent par disparaître sous le poids de la laideur, mère d'un nouveau pari scénique, où un Styx furieusement chargé d'une idéologie mortifère, emporte l'art de vivre et toute la beauté de nos contrées.


Pourtant, abeilles, coccinelles et fées auraient pu déployer leurs ailes pour en faire un vrai parking des anges, plutôt qu'un vague terrain amarré à la cité gallo-romaine où une foldingue au trop long nez se prend pour reine mangeant Blanche Neige au petit déjeuner.

Voila qu'à force de déclins, Médiocrité frappe Partout, pour le transformer en nulle part, No-Where de la Culture et du Savoir, sans Collectionneur pour éveiller les mémoires, mais où sont donc passés Les Gardiens, censés nous éviter un tel funeste destin?

En fait, c'est qu'à peine descendus de leur taxi, se prenant pour une Vanessa, sirène du système, ils appellent à voter Joe, préparant les esprits à l'invasion et préférant ainsi regarder brûler notre Monde, plutôt que de tenter le sauver...

A force de verser dans le CinéVerse, c'est leur morale qui s'inverse.

Héros très passés rendant une injustice aveugle, comme pourraient-ils aimer les pieds de nez Lalique savamment courbés, supportant des ailes magiquement filmées en mode Made in France, sans être fardées de sable silicium et de terres rares importées de L'Empire Kree et en conséquence, dotées d'une belle transparence aux joyeuses couleurs virevoltantes, source d'énergie illuminée de forts bons goûts,  alimentant de bonne idées. 


Car fort heureusement la Magie est sauvée... A temps, Circé, magnifiquement dessinée par le talentueux Jack Kirby  nous a alerté sur ces Supers Slips mal lavés et mal intentionnés!

Hurlements de Butcher alarmant nos oreilles... "Bouchez-les vite avec du miel d'abeilles!" Empêchant ainsi les chants malfaisants de ravager vos esprits, qui déjà fort malmenés en devenaient de monstrueux Aliens... Nés du ventre d'une télé subventionnée, club de fils "DE", dans lequel il ne faut surtout pas toucher au lucratif poste des pédants gaveurs de masses, faux farceurs attrapant leur public avec un vinaigre nourri à l'orgueil de leur sotte inculture.

Si chanter Ha Nou Na Ma Tata, faisait de tout à chacun un Roi, alors tous les lions ne seraient plus que danseuses chez Choumi, faisant son beurre en adoubant gaiement tous ces postérieurs, besogne de bonnes soeurs, servantes d'un ordre où de fielleuses Alice, nouvelles cruelles sentinelles, aiment à supplicier avec malice, sous les regards complices d'une envie de Règne sur un pays sans Merveilles...  Cours des cauchemars, où même Quasimodo a préféré se faire cramer dans la cheminée, plutôt que d'avoir à subir la gouvernance d'une Esmeralda frelatée.

Attention à la provenance des produits importés, malgré la pommade marketing, l'ouverture des colis peut parfois réserver quelques désagréables surprises...

mercredi 21 octobre 2020

République islamiste En Marche, entre mensonges, malbouffe et désarroi... Nous ne sommes plus que Chaos

 

Attention: Texte contenant du Dirty French, à déconseiller au moins de deux neurones...

Figurez-vous que le ministre de l'intérieur, Gérard Darmanin, s'indigne des rayons communautaires dans les supermarchés... Je lui suggère de venir dans mon quartier où le dernier commerçant gaulois réfractaire à résister au Grand Remplacement planifié par la république depuis le regroupent familial de Giscard, est le marchand de pinard ...

Comme disait Coluche, "Gérarld, T'as encore fumé ton hakick dans les chiottes et ça empeste"!

Et DuponT dirais même plus, "ça schlingue, ça cocotte, ça fouette grave la fosse nasale, qui finira par devenir fosse commune, à force de duplicités et de passivités gouvernementales envers l'islam radical!

Mais pour ce si cher Gérarld, c'est encore la faute du capitalisme, qui selon lui, n'a décidemment aucune déontologie.

Que dire, sinon que le commerçant s'adapte à sa clientèle, surtout si il a la même origine et que tout gouvernement confondu depuis plus de 30 ans, laisse rentrer des immigrés légaux par milliers tous les ans, pour atteindre le chiffre hallucinant de 400000 aujourd'hui.

En face il y un chômage de masse, plus un déficit chronique de logements décents, auxquels s'ajoutent moult déficits financier et humain, Police, Justice, Ecole, Santé, le tout contribuant à la déchéance en marche vive et forcée, de notre nation, condamnée au bûcher par la secte du multilatéralisme, à grands coups de GPA, enfantant à nos frais les légions du multicommunautarisme!


Rappelons que le capitalisme, c'est capitaliser, or nous ne capitalisons strictement rien, nous donnons à manger à nos bourreaux sous forme d'allocations familiales et de subventions venues de nos poches, tout en les logeant dans des HLM qui défigurent notre pays, qui était si beau avant le drame des "Pom Pom Pidou" adressé à un président éphémère et faux berliner, tant c'est le cowboy du camp d'en face qui finira par faire exploser le mur de béton...

Le petit Nicolas pourrait certainement vous le raconter mieux que moi, puisque lui, il y était...

Du coup, Marylin, amoureuse du progressisme qui nous détruit, s'est officiellement suicidée et son fantôme vengeur vient nous hanter pour nous rappeler que sur la longue route qui nous mène en enfer, les démons ravageant notre Monde, ne sont que rouges imposteurs se dissimulant derrière une morale dégoulinante d'innommables mièvreries, véritable shoot pour ces junkies bisounours qui se disent si bons pour les autres, mais ne sont surtout que les fausses princesses d'une banquise qui disparait vraiment, prenant des jets* privés pour aller vanter l'écolo-phonie de leur égo hypertrophié par les métastases purulentes de leur surmoi...

Darmanin vient de cette famille politique qui à fait la fortune des promoteurs en rasant le patrimoine, hôtels particuliers et petits jardins, beautés visuelles partagées pour le bien être commun de tous... Toujours pour faire du Dutronc, ils sont devenus tellement opportunistes à force de mépris pour notre nation, qu'aujourd'hui, tel Raffarin, roi des convertis et grand soutient à Macron, ils s'affichent bons amis de la tyrannie communiste, au point même de vouloir "mettre au pas les réseaux sociaux", poussant le mensonge jusqu'à affirmer qu'il ne faut plus d'anonymat sur internet, alors qu'en dehors du dark web, il n'y en a jamais eu, chaque opérateur, identifiant formellement chaque adresse IP!


A la tête de toute cette piteuse clique macabre voulant nous annihiler, The Pale Emperor, sinistre parmi les sinistres et vampire se nourrissant du peuple... En vérité, Netflix se trompe tout le temps d'époque pour ses séries se déroulant en France... L'infantile "Emily" in Paris peut être un futur possible, mais la gestation d'une "Révolution" à naître, celle de 1789 n'étant qu'une illusion, se déroule à coup-sûr en ce moment, tant le faux roi, vrai félon et ogre cannibale, à décider de faire mourir le peuple de France pour ne servir que la seule faim de ses sordides ambitions!

Il y a même un livre écrit par la journaliste Âne-Sophie Lapix, heu, pardon, je veux dire Sophie Pedder, directrice du bureau parisien du magasine "The Economist" et également auteur du "Déni Français", livre allumant la gestion du pays par le même Macron, alors que dans le premier bouquin intitulé "Révolution Française", il s'agit juste de "comment réinventer la Nation"...


Rien que ça!

On réinvente un système politique, mais en aucun cas le peuple composant la nation...

Seuls les fous totalitaires peuvent se bercer de tels fantasmes, certainement une théorie Pavlovienne, révélatrice des sulfureuses pensées non avouées de l'intéressé, qui pense pouvoir rééduquer toute nation, tel les maoïstes de son dieu Xi-Jinping avec les ouïgours

La démocratie reste à venir pour notre pays, une vraie, pas l'ersatz dégénéré nous prenant pour les idiots d'un village global, magnifié autant que survendu, par l'ordre de prélats inquisiteurs qui veut absolument nous l'imposer.

En fait, la seule vraie leçon que nous enseigne la Révolution Française, c'est que tous les puissants ont un trou du cul sur lequel ils peuvent tomber et mortellement se briser en mille morceaux, ce que peut confirmer toute Arya Stark qui se respecte...

D'ailleurs, le là où l'on pose le trou du cul, ça s'appelle un trône, qui avec ou sans game, est commun à tout à chacun, sauf bien-sûr pour ceux qui préfèrent les chiottes turques, mais elles sont inconfortables et pas de chez nous...

Alors... Envie de dragées Fuca?


Les gens ont de plus en plus de mal à digérer les mensonges prodigués par l'ensemble des vauriens composant l'intégralité d'une classe politique pas vraiment franchouillarde, car toute vendue aux sultans, au tsar ou au mandarin, rien, vraiment rien qui nourrisse l'estomac du gaulois réfractaire.

Mauvaise soupe et assurément malbouffe rendant malade, plongeant ainsi grand nombre dans une désopilante introspection citoyenne, qui tôt ou tard, la colère se transformant en haine avec le temps, mènera obligatoirement à la révolte contre la république des autres!

Comme le superbe drapé de Netflix à l'épisode huit, entre sang bleu et sang rouge, il ya le blanc de la paix, aussi, évitons de répéter la folle Terreur des mélenchonistes passéistes, contentons-nous de faire seulement une Révolution qui soit vraiment utile...


*Je précise que je n'ai rien contre les jets, bien au contraire, c'est juste le carburant qui est mauvais, bientôt également, la révolution des carburants au CO2...

lundi 19 octobre 2020

Empreintes de fées carbones numériques, automates, data center et obsolescence programmée

 


Saviez-vous que le CO2 peut être transformé en cailloux, tel un troll à l'haleine de phoque s'exposant par mégarde au soleil?

 Alors, comment faire de ces pierres, plusieurs coups ricochant tels de bienveillantes ondes synergétiques, dansant gracieusement sur un plan d'eau véritablement durable?

En tout premier lieu, il faut produire de l'énergie pour produire le dit CO2.

Donc nos déchets, véritable Tesseract pour notre économie et à transporter au maximum sur les eaux, à destination d'incinérateurs récupérant intégralement le CO2 pour le transformer en carburants propres, E-fuel, E-diesel, méthane, méthanol et hydrogène, additionnés à la production de chaleur et d'électricité.


Et si d'aventure il n'y avait pas de débouchés locaux pour cette chaleur ne devenant fatale que de nom, elle peut être elle aussi transformé en électricité, grâce aux moteurs du pasteur Stirling, écossais de son état, ou encore, elle pourrait produire du froid industriel.

Selon l'Ademe, l'équivalent de 52,9 TWh sous forme de chaleur industrielle, seraient ainsi inutilisés chaque année, c'est juste à peu près 10% de l'électricité nucléaire consommée par notre pays...

Bien-sûr, le raisonnement s'applique aussi à la cogénération de la biomasse.

Voila donc une précieuse électricité propre, qu'il ne faut absolument pas gaspiller, or, un data center consomme l'équivalent d'une ville de 30000 à 50000 habitants, mais l'immersion de caissons par Microsoft dans de l'eau de mer, toujours en Ecosse, prouve la viabilité d'un procédé permettant d'économiser jusqu'à 95% de cette fringale énergivore...


On peut donc imaginer des zones éoliennes maritimes accueillant des data center en prise directe, ce qui change tout au coût d'une électricité non raccordée au continent, constituant ainsi de futures cités D'YS, vengeant les Océanides des outrages que leur font subir les fossiles d'un Tartare faucheur d'esprits libres, mais ma conviction est que les plans d'eau douce ont aussi leur rôle à jouer, ne serait-ce que par sécurité.

Merveilleux élément source de toute vie avec son frère carbone, lieu favoris des baignades des fées, si magnifiquement peintes par l'artiste anglais Henry Fuseli, mais qui peut être aussi source de grands chaos, quand son trop plein déborde de petits ruisseaux, pour devenir furieux rouleaux emportant tout sur leurs passages.

Alors, gare aux débordements annoncés de la crue centennale, il est urgent d'aménager de sécuritaires parcours d'eau, alimentant des bases de loisirs nautiques, où les serveurs barboteraient tels des monstres gentils, que l'on aurait apprivoisé dans une multitude de petits Loch Ness et pour une fois n'étant pas coutume, digérant un appétissant Gloubi-boulga planiste, car doté d'une forte rentabilité!

Magie d'une économie circulaire composée de myriades de fées virevoltant dans d'énergétiques rondes salvatrices pour notre environnement... 

Cerise sur les caissons pressurisés à l'azote les équipements électroniques vivent plus longtemps et  pied de nez à l'obsolescence programmée, dont s'émeut à juste titre, un Sénat en quête de solutions pérennes.


Ce qui ne passe certainement pas par un ruineux nucléaire producteur de déchets plurimillénaires, vu que l'électrolyse de la précieuse eau est trois à quatre fois plus cher que le procédé par gazéification du bois, à moins de faire baisser drastiquement le prix de l'électricité, ce qui est à mon avis possible grâce aux turbines Sunrotors à CO2 supercritique de General Electric et Engie s'y colle aussi...

Autre manière de valoriser le CO2, la chaleur serait stockée grâce à des sels fondus pour moins cher que des batteries et capable d'alimenter une ville de 100000 habitants grâce au 33 MW de puissance de la turbine, qui produirait une électricité 2,5 fois moins cher!

A coup sûr, un objet magique forgé par les nains, comme eux seuls savent le faire au sein de Nidavellir, lieu tirant son énergie d'une étoile en fusion, où furent fabriqués Mjöllnir et Stormbreaker...


Orgueil malheureux d'élus et hauts fonctionnaires inadaptés organisant comme d'habitude la ruine de la Maison France en pleurnichant sur le rachat de la filiale GE, au lieu de le lui demander de produire sur place des sunrotors... Ne comprennent tragiquement rien à la stratégie de l'entreprise, qui revend ses turbines nucléaires, preuve qu'elle n'y croit plus, tout en fermant ses activités gaz, car en tant qu'inventeur et donc d'initiée, elle sait très bien que les marchés indiens et chinois ultra dépendants au charbon, la moins chère des matières premières, vont se ruer sur sa solution!

En tout domaine, être bien informé est la clé du succès.

Une électricité moins cher, c'est pouvoir produire des robots et des imprimantes 3D moins chers, qui à leur tour produiront moins cher, cercle vertueux de la fée bleue...

Et, je suis bien certain, que le bois des arbres à planter partout en France, ainsi que nos déchets exportés vers des pays qui n'en veulent plus, sont d'excellents compétiteurs face au charbon!


Encore une grosse bouffée d'orgueil que de produire à 90 euros du MWh avec un éolien intermittent, quand le bois et les déchets pourraient produire entre 70 et 100 divisés par 2,5, soit entre 35 et 40 euros du MWh en local, contre un nucléaire à l'énergie centralisée donné à 32 sur la base de ses vieilles centrales, avec un plus de 33% sur la facture, prix du transport et un EPR donné à plus de 110...

Il faut bien comprendre qu'un EPR trop cher, ce sont des turbines mortes avant même d'être procréer et ce que ce choix délétère nous engagerait jusqu'au XIIe siècle, alors que les réacteurs à fusion froide vont débarquer dès 2035, alimentés par l'hélium-3 lunaire que SpaceX ne va pas manquer de ramener sur Terre...


Dernier point, il faut d'urgence interdire les autoplay des sites internet, consommation inutile de data et d'électricité, pour le plus souvent une info non demandée...

Dépêchez-vous, Titania, déesse protectrice de la nature, s'est querellée avec son mari Obéron, roi des fées, qui meurent par milliers telles des abeilles intoxiquées par des ânes bâtardés, raison de cette furieuse colère devenant cris de guerre, toujours et encore, les insidieux poisons venus du Tartare et leurs céans félons protecteurs, fielleux coupables responsables...

Puck, singeant les faunes de la grande forêt du Pélion où le sage Chiron pleure sur la bêtise des hommes, a couru en informer Heimdall, qui s'est aussitôt mis à souffler dans Gjallarhorn, rassemblant berserkir et valkyries aux portes de Vigrid, car les peuples de Midgard courent un grand péril...


samedi 17 octobre 2020

Wanted! La Nation France cherche désespérément les seins nourriciers d'une Freya vraiment Révolutionnaire

 


Mais quelle est donc l'origine de tous ces cons, critiquant la Première ministre finlandaise, Sanna Marin, pour cause d'avoir l'esprit et les seins libres...

Les mêmes vous diront qu'il faut lutter contre le terrorisme islamiste, alors qu'ils sont les premiers à le nourrir de leurs bigoteries, cafardeuses bondieuseries, sacrant les dogmes de leur tragique tartuferie, comme phénoménale modèle de connerie universelle!

A l'heure du projet de loi de financement de la Sécu, affichant un déficit de 44 milliards, c'est depuis l'Allemagne qu'officie la française Emmanuelle Charpentier, récompensée par un prix Nobel de chimie pour ses ciseaux moléculaires découpant le génome afin de soigner les cancers.


Et des cancers il y en a, le premier d'entre eux étant cette classe politique conseillée par des légions de métastases énarchiques, critiquant l'actuel gouvernement d'incapables pour son incompétence, alors qu'ils ont tous participer au détricotage de la santé depuis 30 ans!

Notre Princesse des Asturies de la recherche scientifique et technique à bien fait ses études à l'institut Pasteur, sauf qu'elle est membre des académies de sciences suédoise, autrichienne et américaine, mais aucune envie chez elle de végéter au sein du microcosme ploutocratique qui soviétise notre nation et la fait régresser chaque jour davantage!

Alors à la base il y a l'argent, 11% d'administratifs en Allemagne contre 1/3 dans les hôpitaux français, dépenses inutiles, là où chaque hôpital devrait se gérer lui même avec comme obligation, d'avoir une capacité d'accueil au prorata de la population qu'il soigne.



La masse salariale d'un hôpital représente 65 à 85% de ses coûts de fonctionnements et le budget national de la santé pour 2020 est de 205 milliards d'euros, en prenant une moyenne de 70% de masse salariale on obtient 205/100X70= 143,5 milliards d'euros et en supprimant 20% d'administratifs on économise 28,7 milliards d'euros à et l'on tombe à 114,8 milliards de couts salariaux!

28 milliards c'est justement le coût des cancers, plus 19 milliards pour le diabète et un petit 5 milliards pour l'obésité, mais nous y reviendront en fin d'article...

Avec une moyenne de 70% de charges sociales, nous avons des salaires qui se décomposent en deux, 100% de salaire + 70% de charges, donc la masse salariale égale 170, ce qui donne:

114,8/170= 0,675 X 70 = 47,27 milliards de charges sociales à soustraire de 114,8, ce qui ne nous donne plus que 67,23 milliards de dépenses salariales.

Ces 47,27 milliards sont un boulet inutiles de charges sociales financées par les charges sociales et donc payées par le consommateur final, car les entreprises ne font qu'avancer l'argent des charges qui tuent l'emploie pour qu'ensuite le contribuable consommateur payent des impôts pour financer des prestations sociales indemnisant des chômeurs...


Où quand le gros bourricot républicain, se ronge sa toute petite queue, avec grosse illustration de la connerie XXL des soi-disant grosses têtes auxquels nous avons payé L'ENA et qui ne servent à rien d'autre que nous rendre très malheureux...

Si ces 47,27 milliards de charges étaient financées par des taxes indirectes, nous aurions 47,27 milliards de moins à payer sur les biens et les services hors taxes que nous consommons et comme le raisonnement vaut pour toute l'activité économique, ce sont 461 (en 2016) milliards de charges en moins, ce qui produirait en gros,

 un coût de la vie d'un tiers moins cher, auquel il faudra encore ajouter une baisse des prix d'une moyenne de 17%, grâce à la robotisation industrielle!


Bien-sûr, il faut y ajouter les nouvelles taxes qui ne financeraient plus que 2/3 des dépenses actuelles, puisque économie d'un tiers, tout en soustrayant les charges sociales de la fonction publique dont la masse salariale 2017 était de 127,2 milliards d'euros avec 53,9 milliards de charges!

Donc, encore 54 milliards d'économies à soustraire de nos impôts, mais en fait, c'est plus...

En effet, la logique veut ques les administratifs payés pour ponctionner d'une main et reverser de l'autre, disparaissent, vu que la fiscalité indirecte est totalement informatisée pour peu qu'elle ne soit que taxes payées à l'achat et non une TVA générant encore une fois un flot d'inutiles paperasseries! 

Rendant de la compétitivité aux entreprises, c'est moins d'importations et moins de chômeurs, donc, encore une économie de prestations sociales qui ce sont élevées en 2016 à 297,7 milliards (758,7 - 461), le fameux "pognon de dingues".

Et vu que nous sommes en très bon chemin, ne nous arrêtons pas là...

157,2 milliards d'euros alloués à l'éducation nationale en 2018, dont 20,2% pour l'enseignement dit supérieur, soit 31,7 milliards, sauf qu'en 2018/2019, il y avait 360000 étudiants inscrits en sciences, contre 517000 en lettres et "sciences humaines", plus 238000 en économie, administration économique et sociale et 209000 en droit et sciences politiques...


Voila pourquoi Emmanuelle Charpentier exerce en Allemagne, le triomphe du culte du livre, très mauvais roman à débiter des inepties et à former des administratifs inutiles, ainsi que des décideurs bornés, limités à des dogmes intellectuels que nous finançons avec nos impôts, caste inapte qui refuse le télétravail en pleine 2eme vague, démontrant ainsi toute la vacuité de sa pauvre pensée et de son orgueil démesuré!

Les mêmes hurlant tout le temps au racket fiscal, ce qui est vrai, tout en étant les garde-chiourmes décérébrés des dîmes qu'ils maudissent.

Il n'y a pas que le défaut d'argent dû à la surfiscalité, il y a aussi les tabous des légions de religieux sans soutane, qui font que les ciseaux moléculaires s'expatrient sous des cieux plus cléments, par contre, nous faisons le plein d'étudiants étrangers gracieusement pris en charge par nos impôts toujours plus lourds à payer!

Une société entièrement modelée par des prélats, anciens et plus récents, qui imposent leurs vues et nous rackettent aussi sournoisement qu'habillement depuis leurs chairs estudiantines, affirmant haut et fort nous doter de savoirs qui ne sont que tromperies plurimillénaires!


Une société influencée par des misérables, qui ne produit plus que de la misère intellectuelle, matrice de tous les fanatismes, des LGBT à Mélenchon, en passant par l'intégrisme islamiste et à la négation du réchauffement climatique...

En vérité, la Révolution française n'a jamais eu lieu, juste un nouveau mauvais clergé en a chassé un plus vieux  tout aussi néfaste, sans même l'étouffer totalement, tellement il se nourrit de ses pratiques mortifères, ce qui se vérifie totalement avec le cas Alice Coffin...

Et c'est donc en toute logique que la république impose son catéchisme, pour mieux formater dès l'âge de deux ans et là encore, il y a moult économies à réaliser...

Premier degré, 29,7% du budget de l'éducation, soit 46,68 milliards pour 6553200 enfants.

Je n'ai pas le détail, je coupe en deux pour le préélémentaire, soit 23,34 milliards pour 3276600 enfants, à une moyenne de deux enfants par ménage, on obtient 1638300 foyers, soit, 14246 euros par an pour un salaire parental jusqu'au CP, c'est plus que le smig et assurément un tremplin pour la formation à distance, le télétravail et la blockchain, permettant ainsi aux familles les plus fragiles économiquement, d'évoluer socialement!


Emplois de mamans ou de papas à réserver aux seuls ressortissants français, avec allocation dégressive en fonction des revenus et générant au moins un emploi indirect, ça y est, il n'y a plus de chômage, soit plus de 100 milliards d'économies/an réalisées!

Et puis comme ça, les touts petits ne seront pas contaminés par l'école de la république sous domination islamique, où la réalité est exactement l'inverse du discours de Macron, car l'école n'est plus un lieu de culture, mais un lieu de culte où des familles musulmanes pratiquent la fatwa pour infliger la mort à celui qui ne pense pas comme eux...


Et non, Samuel Paty n'était pas un hussard noir de la république de Jules Ferry, car c'est injustement cette même république, qui l'a assassiné en l'abandonnant à la vindicte de l'islam!

D'ailleurs, pour tous les parents français voulant soustraire leurs enfants de l'embrigadement républicain, pour les mettre dans de nouvelles écoles privées et laïques avec sélection à l'entrée, il devrait y avoir un chèque scolaire mensuel d'un montant égale au coût du publique et fin de toutes subventions aux associations religieuses!

Question: comment les choses vont-elles se passer dans l'école de ce professeur, entre élèves et professeurs pro Paty et religieux intégristes?

La seule chose qui soit En Marche sous l'ère Macron, c'est la guerre civile!

Transition pour passer dans le secondaire avec la fin du Bac à 1,5 milliards par an et celle du lycée, remplacés par des formations continues en alternances jusqu'au plus haut niveau dès l'âge de 15 ans, le tout sous l'égide des arts et métiers, avec un maximum de 15 élèves par classe!


Pour l'exemple, le ou la futur(e) infirmier(e) sera aide-soignant(e) pendant ses trois ans d'études, puis pourra embrayer sur un doctorat tout en exerçant à mi-temps son métier d'infirmier(e) avec un complément salarial calculé en fonction de ses notes mensuelles...

Financé à 50% par les entreprises en fonction de leurs besoins et par l'état, on redouble un module ou un trimestre, mais plus l'année, grâce à quatre rentrées scolaires par an!

Pour les salariés non-cadres, une année travaillée donne droit à un à trimestre de formation.

Evolution/Révolution, tuons tous les mammouths qui mangent nos ressources, pour toujours plus nous étouffer de leurs trompes qui se rient de notre labeur!

Et à propos de bouffe, 19 milliards pour le diabète dû au sucre de la betterave, 28 milliards pour les cancers, dont un nombre toujours plus grands dû aux pesticides d'un pétrole importé, 5 milliards pour l'obésité dû aux blés subventionnés par la PAC à 9,2 milliards en 2017, allocation familial destinée à produire des veaux pour mieux leur vendre un lait néfaste à leur santé!


En 2015, les seules pollutions agricoles de l'eau généraient entre 1 et 1,5 milliards de coûts supportés par les ménages et en deux siècles, plus aucun saumons dans nos rivières... Viande préférée des français, aujourd'hui nous importons un infâme saumon d'élevage nourrit aux pesticides à hauteur de 899 millions de dollars (en 2016), plus 3000 à 4000 tonnes de cuisses de grenouilles, pour une production d'environ 10 tonnes et 16000 tonnes d'escargots importés à 90/95%, populations décimées par les produits phytosanitaires qui suivent toutes le même déclin, tout comme le miel des abeilles, 40000 tonnes consommées pour 32000 importées...

La meilleure économie à faire sur la Santé Publique, c'est de ne pas rendre les gens malades en polluant leur nourriture et de ne pas accueillir ceux qui les assassinent...

Révolution à faire d'urgence, balayons la république des nuisibles obsolètes qui détruisent notre Nation!

Tic-tac, tic-tac...

#MonsieurPaty

EFFI

INDICES

PUB!

Boosterblog.com : Echange de clics !

On the Road

Conseils de conduite gratuits et personnalisés !
Rejoignez une communauté de plus de 10 000 conducteurs actifs


Et si votre manière d'agir au volant avait le pouvoir de changer la route ?

Par l'intermédiaire d'un boitier connecté à votre smartphone et installé au sein de votre véhicule, bénéficiez sur votre smartphone d'indicateurs liés à votre comportement de conduite, calculés selon la météo et selon les types d'infrastructures routières (ville, voie rapide, etc).
Devenir meilleur conducteur tout en contribuant à rendre les routes plus sûres

À PROPOS

Better Driving Community est une initiative du Groupe Michelin pour construire une mobilité routière plus sûre grâce aux données de conduite. Parce que le nombre d'accidents sur la route reste trop élevé, nous croyons qu'il est temps de mettre les données au service des conducteurs.

Développer des analyses pertinentes pour mieux comprendre les comportements de conduite. Proposer des enseignements utiles pour tous les acteurs de la mobilité. Nous sommes convaincus que dans les données se trouvent les clés pour améliorer les comportements, les infrastructures routières et les technologies des véhicules : pour tous ensemble, rendre les routes plus sûres !
Coach de conduite appli mobile
Je m'inscris gratuitement
un boitier connecté offert pour mesurer précisément votre façon de conduire
Je commande mon boîtier offert
Suivez vos progrès et gagnez des récompenses
J'installe mon boîtier et je suis mon progrès !
Une initiative
une initiative soutenue par michelin !

FOREX