pub


*En Bas de page, améliorez la sécurité routière avec le groupe Michelin.

mercredi 25 mars 2020

Coronavirus: Le Monde est à l'arrêt, comment relancer l'économie France?

Réponse: des crédits en euros, tout en implantant solidement son Crypto-Franc de (rem)placement!


commons.wikimedia.org/wiki/File:CHF_Banknotes

Ce qui fait la valeur d'une monnaie, c'est la confiance, c'est à dire, le nombre de personnes qui achètent et travaillent avec votre monnaie nationale...

Le Franc suisse est devenu une référence incontournable, pourquoi?

Peut être bien parce que, pas d'impôts sur les changes et pas d'impôt de bourse non plus...

Mais la suisse reste un petit pays de huit millions d'habitants, sans l'US Army pour protéger ses investissements, ni l'obligation d'acheter du pétrole en dollars, ce pourquoi, ce dernier est la référence mondiale pour traiter des affaires!

L'énergie justement, notre plus grosse facture extérieure...

Savoir que 44% de l'énergie est consommée par le tertiaire en France..

Imaginons que d'ici 25 ans, mise à jour au rythme de 1% par trimestre donc,  tous les bâtiments tournent au solaire thermique avec dalles de chaleur pour stocker l'énergie et moteurs Stirling pour la transformer en électricité!

Insuffisant, il en manque un bout, énergie bois, réseaux de froid et de chaleur, panneaux photovoltaïques et petites hydrauliques en compléments...

C'est bien, parce que tout ça c'est beaucoup de boulot, peut être trop même pour les moyens humains des secteurs concernés, alors on dissocie...

Dissocier, comme discerner!

-Les besoins des particuliers, 100% produits en France!

-Les besoins des entreprises qui n'exportent pas, ni ne sous-traitent pour l'exportation, 100% français.

-Les besoins des entreprises qui exportent... Peuvent être satisfaits par des biens et des services importés de pays amis au prorata du pourcentage d'exportations dans leur chiffre d'affaire!

Idem pour les crédits en devises étrangères.

Parce que, une entreprise qui importe de l'énergie pour réexporter quelque chose avec une marge, c'est tout bénef...

En deuxième place, il y a la consommation énergétique des transports...

Les camions!

Interdictions du fret routier international, transfert des marchandises au rail et au fluvial qui consomment quatre fois moins de carburant par tonne transportée, mais en utilisant en des péniches électriques!

Chaque gare, chaque port, est le centre d'un cercle qui délimite entre deux gares ou ports, la frontière jusqu'où le camion à le droit de livrer!

Il peut y avoir dérogation par simple mesure de bon sens, on peut aussi mordre la frontière, mais, tous les véhicules légers doivent être électriques et les poids lourds au gaz!

Stockage par volants d'inertie, pas de lithium importé!

Ensuite il y a les modèles familiaux des particuliers, déchets verts, boues des stations d'épurations, méthane produit à partir du CO2 des incinérateurs, les familles roulent au biogaz!

Puis les voitures plaisirs et les motos, qui doivent pouvoir rouler au méthanol avec entre 15 et 45% suivant les températures saisonnières, d'isobutène pour permettre au moteur de démarrer.

Et là encore, le CO2 des cheminées d'incinérateurs est une excellente matière première pour produire du méthanol!

Reste les touristes qui viennent et traversent notre pays par avion et en voiture...

WTI américain pour ceux là, pétrole léger qui produit de l'essence et du kérosène, ce qu'il nous faut et qui permet en outre de lisser les prix de l'isobutène incorporé dans le mélange.

Uniquement du bio jetfuel pour les vols commerciaux intérieurs et ceux inférieur ou égal à 1000 km, sur des avions régionaux de type ATR.

Pour la plaisance, ce sera huile de fritures et huiles moteur recyclées mélangées à du 100% bio et pour les cargos à convertir toujours sur 25 ans, gaz nord-américain et norvégien.

Il n'y a plus qu'a interdire la majorité des plastiques en fonction de leur utilisation et de qui les utilisent...

EX: Sac poubelle du particulier 100% isobutène, sac poubelle de l'entreprise qui exporte, peut être 100%  WTI aux prorata de ses droits et ses choix par rapport aux produits importés qu'elle souhaite utiliser.

Voila, là, vous venez de relocaliser votre facture énergétique à 100%, puisque les seules importations restantes, vous permettent de marger en devises.

Du même coup vous avez relocalisé tous les emplois directs correspondants, plus les indirects, ainsi que la consommation et la fiscalité leurs étant attachées!

Donc, votre Crypto-Franc monnaie de placements, en 25 ans, il va s'apprécier, surtout que vous continuez à faire des crédits dans un Euro qui se dévalue et dévalue ainsi vos crédits...

Mais ce n'est pas tout, car tous les consommables indispensables aux particuliers doivent être relocaliser, ainsi que tous les consommables indispensables aux entreprises qui produisent les consommables indispensables aux particuliers...

Et là, d'un coup, vous venez de recréer tout un tissu industriel et quant aux biens durables indispensables, ce sont les volumes consommés qui déterminent si ils doivent être relocalisés!

Luxe, hautes technologies et produits de loisirs, libre de circuler sans aucune entrave.

Pour les industriels, l'énergie consommée = hydraulique existante + chaleur fatale + moteurs Stirling + solaire thermique et photovoltaïque + énergie bois...

Mais, si c'est pour exporter, ça peut être du gaz ou du charbon, puisque l'on recycle le CO2 pour en faire du carburant...

Bon, savoir que l'hydraulique est l'électricité la moins chère et que la chaleur fatale des industries représente un tiers de leur consommation énergétique, il y a donc de quoi faire...

Voila le plan pour rebondir, pas tout à fait un plan Marshall, puisque l'Euro qui y joue le rôle du Dollar, ne vaudra plus vraiment grand chose à la fin...

En parallèle, la démultiplication de l'économie de l'immatérielle doit se substituer à certaines productions exportées jusqu'à cette crise, telles celles d'Airbus, ainsi que le tourisme de masse, devant lui même être remplacé par un tourisme à haute qualité environnementale, forcément limité et réorienté vers nos partenaires commerciaux prioritaires.

Non, le salut de la France, n'est certainement pas de faire un G2 en tête à tête avec Jinping...


France coronavirus: les bons conseils d'Olivier Véran et du gouvernement...

Tous les bons conseils du gouvernement Macron, depuis décembre!





EFFI

INDICES

PUB!

Boosterblog.com : Echange de clics !

On the Road

Conseils de conduite gratuits et personnalisés !
Rejoignez une communauté de plus de 10 000 conducteurs actifs


Et si votre manière d'agir au volant avait le pouvoir de changer la route ?

Par l'intermédiaire d'un boitier connecté à votre smartphone et installé au sein de votre véhicule, bénéficiez sur votre smartphone d'indicateurs liés à votre comportement de conduite, calculés selon la météo et selon les types d'infrastructures routières (ville, voie rapide, etc).
Devenir meilleur conducteur tout en contribuant à rendre les routes plus sûres

À PROPOS

Better Driving Community est une initiative du Groupe Michelin pour construire une mobilité routière plus sûre grâce aux données de conduite. Parce que le nombre d'accidents sur la route reste trop élevé, nous croyons qu'il est temps de mettre les données au service des conducteurs.

Développer des analyses pertinentes pour mieux comprendre les comportements de conduite. Proposer des enseignements utiles pour tous les acteurs de la mobilité. Nous sommes convaincus que dans les données se trouvent les clés pour améliorer les comportements, les infrastructures routières et les technologies des véhicules : pour tous ensemble, rendre les routes plus sûres !
Coach de conduite appli mobile
Je m'inscris gratuitement
un boitier connecté offert pour mesurer précisément votre façon de conduire
Je commande mon boîtier offert
Suivez vos progrès et gagnez des récompenses
J'installe mon boîtier et je suis mon progrès !
Une initiative
une initiative soutenue par michelin !

FOREX