pub


*En Bas de page, améliorez la sécurité routière avec le groupe Michelin.

mardi 21 avril 2020

Crise du coronavirus: L'Etat français décrète l'indispensable relocalisation massive des industries indispensables!

Mode d'emploi de la relocalisation industrielle en France!


Le Temps nous est compté!

Nous allons vers une crise sociale majeure, démultipliant un chômage de masse est une pauvreté poussant les gens à la révolte, voir la révolution!

Il nous faut un remède de cheval face à tous les  Mélenchon opportunistes qui vont vouloir s'approprier le pouvoir...

La seule solution viable à mettre en place rapidement, c'est la relocalisation massive de toutes nos industries produisant des indispensables à notre quotidien, mais aussi les services (bancaires, comptables, juridiques, etc), tout en mettant place les élément de notre autosuffisance énergétique, plus une démultiplication de nos échanges immatériels pour avoir une balance des paiement en positif!

Oui, mais comment procéder?

Ce ne sont certes pas les énarques responsables du massacre actuel, sévissant dans les domaines sanitaires, économiques et sociaux, qui vont trouver des solutions, vu qu'ils ne sont que payés pour faire leurs petites carrières, qui consistent le plus souvent à détruire et à endetter notre économie avec de la mégastructure inutile à crédits, en commençant par les comités Théodule!

Tout d'abord, lister tout ce qui nous est indispensable!

C'est le cas d'une brosse-à-dents, produit exclusivement consommé par des êtres humains, détail important pour affiner nos choix économique.

La brosse est faite de plastique, donc de pétrole à ne surtout pas importer, idem pour l'emballage!

Donc, isobutène à partir du recyclage des déchets verts, brevet de Global Bioénergie...

Un minimum de quatre industriels totalement indépendants les uns des autres et ayant un maximum de 30% de part de Marché au national, afin de maintenir la concurrence sans la tuer!

Ensuite, petites industries devant obligatoirement consommer de l'énergie bois pour leurs besoins, associer à d'autres industriels sur site, pour les cas ou les premières ne consommeraient pas toute l'énergie produite, ainsi que pour les cas de mutualisations des outils de productions énergétiques.

Le choix des sites d'installation est aussi déterminant, à la croisée des chemins, avec en priorité le fluvial et le rail, qui, tout électrique à terme, consommeront aussi une part de l'énergie produite localement.

Il faut donc assurer l'approvisionnement en bois de chauffe dans un rayon maximum de 50 km, ce qui veut dire replanter les haies des agriculteurs délimitant leurs parcelles (1 million de km de haies détruite par la PAC de l'UE), planter des arbres en haut des talus d'autoroutes (12000 km fois 2 voies), ainsi que des haies le long des voies ferrées (30000 km fois 2), tout en végétalisant nos villes avec des essences utiles, car rentables!

En effet, à Paris (pour l'exemple), Hidalgo ne parle que de créer des parcs avec l'argent du contribuable, alors qu'il existe quantité de trottoirs de 3 à 6m de large, qui pourraient accueillir des haies, dont les coupes annuelles augmenteraient les volumes de déchets verts au niveau local et régional.

Ce qui produirait du bois de chauffe, du biogaz et méthanol (CO2 des fumées d'usines) carburants à associer à de l'isobutène pour démarrer nos véhicules l'hiver...

Un échéancier pour ne pas créer d'effet rareté sur le produit.

Nous disons que tous les industriels qui produisent des brosses à dents, ont le droit d'en importer au prorata de leur production, pendant 2 ans!

Mais, chaque semestre, les importations devront diminuer de 25%, pour finir à zéro au bout de quatre semestres!

Ce qui laisse le temps de construire les sites et de former les personnels, même chose pour l'énergie et les matières premières productibles en France.

Avec une obligation de robotiser au maximum les productions.

Chrono BRM
Car, tic-tac, tic-tac, la réactivité à mettre en place un programme salvateur adapté aux conditions actuels, est juste obligatoire!

Tandis que les énarques continuent d'appliquer leurs réglementations délirantes, dans un pays en train d'étouffer par leur faute, nous devons absolument faire table rase de ces funestes dinosaures qui nous entraînent vers de sombres abîmes!

Au départ, les achats d'équipement sont libres, puis, pour toutes les productions réservées du Marché français, les machines outils devront être 100% françaises à la date de leur renouvellement.

Dans la crise sanitaire actuelle, c'est ce qui a permis à l'Allemagne, productrice de machines outils, de fabriquer des masques, des tests et des respirateurs!

En matière de transports, il convient de rajouter aéroports et aérodromes desservis par voies ferrées (à construire quand elles n'existent pas), canal, autoroutes et voies rapides.

Airbus, moyen pour des pays tiers de nous imposer leurs vues si nous voulons leur vendre des avions, peut avoir aussi son marché libre et son marché préservé!

Libre concurrence avec Boeing des avions à destination et en provenance des USA, idem pour Bombardier avec le Canada, ainsi que le Japon, Taïwan et la Corée du sud en passant par l'Alaska.

Pour le survol Est/Ouest, sans l'Amérique du nord, avions 100% français, dans le sens Nord/Sud, au prorata avec nos partenaires européens.

Maximum d'un tiers, deux tiers pour les pavillons et nationalités des équipages, pays par pays!

Vols intérieurs avec compagnies 100% françaises et avions 100% français de type ATR à hélices pour les vols inférieur à 1000 km.

Et il reste en plus des taxis volants et des cargos planeurs pouvant transporter 10 tonnes de fret, à produire!

Les poids lourds, obligatoirement électriques à terme, étant forcément limités au rayon de leur autonomie, depuis leur base logistique, seront autorisés à ne s'installer que sur des sites multimodaux!

Commencer par les produits ayant une vie longue, exemple, matelas, oreillers, draps, rideaux, meubles, parapluies, etc...

Ceci dans le but d'aboutir au plein emploi avec une inflation de la masse salariale sur les bas salaires, mais sans augmenter dans un premier temps, les prix des consommables, voir même les réduire grâce à des outils modernes et à une meilleur logistique.

Autrement dit, les salaires doivent progresser plus vite que les prix!

Mais, une entreprise tournée vers l'international, doit pouvoir s'équiper en biens importés, toujours au prorata de son chiffre d'affaires extérieur.

C'est tout à fait possible avec les robots et les imprimantes 3D et c'est aussi faire repartir l'ascenseur social, ainsi que les consommations de ceux qui en sont exclus aujourd'hui, tout en fabriquant également un surplus de contribuables imposés sur le revenu, alors que, marqueur alarmant de déclassement, ce nombre baisse depuis 30 ans!

Il ne faut pas travailler plus, mais au contraire, travailler mieux, sachant que les robots produiront plus!

Est-ce que c'est intéressant pour une entreprise, de payer des chauffeurs coincés dans des embouteillages, polluant une population dont la santé est financée par des charges sur les salaires, tout en surconsommant inutilement un pétrole importé, nuisant tout aussi gravement à la bonne santé  de notre commerce extérieur!

Donc, éradication du coût du chômage, des dépenses en prestations sociales perçus par les ménages, des embouteillages, ainsi que du pétrole importé pour les carburants automobiles!

Oui, parce que en 2019, nous finissons à moins 78,9 milliards d'euros de déficit commercial , même si l'on vous dit qu'il n'est "que" de 58,9 milliards d'euros, la différence étant en fait, ce qui se traite en euros à l'intérieur de la zone Euro...

Mais c'est bel et bien du déficit!

Un peu de souplesse dans le système, les commerçants ont droit à une quote-part de produits importés, au prorata du pourcentage des achats en cartes bancaires, effectués par les touristes dans le chiffre d'affaires des commerces.

Priorité à l'emploi national et fin de l'immigration non qualifiée, sauf, toujours un peu de souplesse, pour l'immigration frontalière, concernant uniquement les nationaux des pays voisins et limités à 20% du personnel avec un smic qui leur soit dédié, correspondant au salaire moyen mensuel net (2000 euros actuellement).

Plus aucune dépense sociale concernant les étrangers ne sera prise en charge par l'Etat français!

Nouvelles routines à démarrer...
C'est une réforme majeure indispensable pour pouvoir défiscaliser et décharger nos entreprises qui exportent, tout en maintenant des niveaux de santé, de sécurité, de revenus, de formations et de politique environnementale, très élevés pour les français et majoritairement financés par une fiscalité indirecte, responsabilisant l'utilisateur/payeur.

Mais la première des réformes doit s'opérer dans les têtes et les mentalités des décideurs!

Nous ne devons plus jamais être dépendants de l'extérieur, pour toute chose nous étant indispensable à notre vie et bien être quotidien!

Notre premier poste de dépenses est l'énergie!

Et même si le pétrole se négocie selon les périodes de 150 à moins 37 dollars le baril, cela n'aurait aucune incidence sur des produits de grande diffusion 100% français, évoluant dans leur écosystème salarial.

Tic-tac, tic-tac, faire vite, le Temps est la matière première fondamentale!

D'ailleurs, pour les montres, secteur largement tourné vers l'international, il ne faut pas interdire les échanges, mais être finaud, ne plus autoriser la vente que de montres dont la durée de garantie est fixée par les professionnels du secteur et préserver le marché des montres pour enfants, constituant ainsi une base sécurisée pour produire du haut de gamme...

Et pour conclure, cotation obligatoire au-delà d'un certain chiffre d'affaire avec un pourcentage d'actions cotées égal au pourcentage de part de marché (maximum 30%), ceci pour créer encore plus d'emplois, directs et indirects, des échanges à faiblement fiscaliser afin qu'ils soient les plus volumineux possible sur un marché très actif!

EFFI

INDICES

PUB!

Boosterblog.com : Echange de clics !

On the Road

Conseils de conduite gratuits et personnalisés !
Rejoignez une communauté de plus de 10 000 conducteurs actifs


Et si votre manière d'agir au volant avait le pouvoir de changer la route ?

Par l'intermédiaire d'un boitier connecté à votre smartphone et installé au sein de votre véhicule, bénéficiez sur votre smartphone d'indicateurs liés à votre comportement de conduite, calculés selon la météo et selon les types d'infrastructures routières (ville, voie rapide, etc).
Devenir meilleur conducteur tout en contribuant à rendre les routes plus sûres

À PROPOS

Better Driving Community est une initiative du Groupe Michelin pour construire une mobilité routière plus sûre grâce aux données de conduite. Parce que le nombre d'accidents sur la route reste trop élevé, nous croyons qu'il est temps de mettre les données au service des conducteurs.

Développer des analyses pertinentes pour mieux comprendre les comportements de conduite. Proposer des enseignements utiles pour tous les acteurs de la mobilité. Nous sommes convaincus que dans les données se trouvent les clés pour améliorer les comportements, les infrastructures routières et les technologies des véhicules : pour tous ensemble, rendre les routes plus sûres !
Coach de conduite appli mobile
Je m'inscris gratuitement
un boitier connecté offert pour mesurer précisément votre façon de conduire
Je commande mon boîtier offert
Suivez vos progrès et gagnez des récompenses
J'installe mon boîtier et je suis mon progrès !
Une initiative
une initiative soutenue par michelin !

FOREX